Traiter l'anorexie en stimulant le cerveau

le
0
Des neurologues ont testé pour la première fois les bénéfices de la stimulation cérébrale profonde sur des anorexiques. Quoique très invasif, le traitement montre des résultats intéressants. » Les traitements classiques

Avec un taux de mortalité de 10 % à 10 ans, l'anorexie mentale reste la pathologie psychiatrique du jeune adulte la plus grave. Alors que les mécanismes responsables de cette maladie font encore l'objet de nombreuses recherches, une équipe de médecins canadiens a publié jeudi, dans la revue The Lancet, les résultats d'un essai clinique. Leur travaux montrent que la stimulation électrique de certaines zones du cerveau pourrait être efficace pour les cas les plus sévères d'anorexie.

La stimulation cérébrale profonde (SCP) technique mise au point à la fin des années 1980 par une équipe de neurochirurgiens grenoblois, a déjà fait ses preuves dans le traitement des pathologies du mouvement, principalement sur les symptômes de la mal...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant