Traité : la droite au secours d'Ayrault

le
0
Contrairement à la situation qui prévaut à l'Assemblée, les socialistes, au Sénat, ne disposent pas de la majorité absolue.

Le traité européen a franchi mardi l'épreuve de l'Assemblée nationale, où il a été adopté avec une majorité de voix de gauche. L'affaire est plus compliquée au Sénat, où le texte, examiné depuis mercredi, devrait être adopté dès jeudi matin. Mais avec le renfort indispensable de la droite.

Jean-Marc Ayrault ne pourra en effet obtenir le feu vert de la Haute Assemblée que grâce aux voix des sénateurs UMP et centristes. «Hier, les députés ont ouvert la voie à la ratification, a souligné mercredi le premier ministre à la tribune du Sénat. Tant mieux qu'il n'y ait pas que les députés de gauche qui aient voté pour ce traité!, a plaidé Ayrault. Ou alors ça voudrait dire que la tactique l'aurait emporté sur l'intérêt national, et moi, il n'y a qu'une chose qui me préoccupe, c'est l'intérêt de la France», a-t-il lancé à la droite.

«De ce point de vue-là, a poursuivi le premier ministre, le vote du Sénat sera aussi décisif: plus le vote sera large (&#

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant