Traité : l'UMP se réjouit de voir la majorité divisée

le
0
La droite espère que le gouvernement aura besoin de ses voix pour adopter le traité européen.

L'UMP se faisait une fête du débat sur le traité européen. Pendant la campagne présidentielle, François Hollande avait annoncé son intention, s'il remportait les élections, de renégocier le texte européen sur «la stabilité, la coordination et la gouvernance». Cinq mois après sa victoire, c'est «à la virgule près», s'amuse-t-on à l'UMP, le texte négocié par Nicolas Sarkozy que défend le gouvernement.

«La majorité est en train de payer les mensonges de la campagne présidentielle», accuse le patron des députés UMP, Christian Jacob, en pariant sur l'«explosion» de la majorité. Lors d'un vote test du groupe PS à l'Assemblée, treize députés se sont prononcés contre. Verts et communistes y sont très majoritairement opposés (lire page 4). «Le gouvernement a fait le choix de ne pas faire de vote après la déclaration du premier ministre pour ne pas mettre en exergue les divisions de sa majorité», a ainsi estimé Christian Jacob quelques heures avant le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant