Traité européen : les radicaux de gauche au secours du PS

le
0
Les voix des 16 députés radicaux de gauche seront décisives pour permettre au PS d'atteindre la majorité absolue.

Au mieux, c'est un mauvais moment à passer. Au pire, ce sera une victoire à la Pyrrhus pour l'Élysée, Matignon et la majorité. Les dirigeants PS se battront «jusqu'à la dernière minute», selon Claude Bartolone, pour convaincre les réfractaires de gauche au traité européen de le voter. Dimanche soir sur France 5, le président de l'Assemblée s'est adressé à ceux qui persistent dans leur intention de voter non, lors du vote solennel le 9 octobre: «Il faut que les députés socialistes comprennent qu'en aucun cas ils ne doivent nous amener à faire adopter ce traité par la droite (...) Ce serait un véritable problème de confiance entre nous.»

De confiance, voire de sanctions. En effet, à l'ouverture des journées parlementaires PS, le 19 septembre, à Dijon, le président du groupe PS, Bruno Le Roux, avait affirmé que «la position collective du groupe PS engagerait tous les parlementaires (...) Sans parler de sanction, j'en appelle à la responsabilité de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant