Traité européen : la gauche traîne les pieds

le
0
Le Front de gauche veut un référendum, les écologistes hésitent et le PS s'abrite derrière le Conseil constitutionnel.

La ratification du traité européen relève du casse-tête pour les socialistes, qui ne peuvent plus tenir le même discours au pouvoir que lorsqu'ils étaient dans l'opposition. Décidés à mettre les pieds dans le plat, les députés centristes du groupe UDI (Union des démocrates et indépendants) ont déposé mardi un amendement au projet de loi de finances rectificative 2012 pour obtenir la ratification «immédiate» du traité européen.

Cet amendement, cosigné par le président du groupe UDI, Jean-Louis Borloo, le porte-parole, Jean-Christophe Lagarde, et le spécialiste des questions budgétaires, Charles de Courson, sera examiné ce mercredi en commission des finances, et la semaine prochaine en séance publique. Il n'a aucune chance d'être adopté mais Jean-Christophe Lagarde l'a dit sans fard: «C'est une manière de mettre les socialistes devant leurs responsabilités. Il faut arrêter avec le flou artistique.» Le député de Seine-Saint-Denis a mis les points sur les

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant