Traité européen : l'aile gauche du PS à l'offensive

le
1
Les amis de Benoît Hamon menacent de ne pas voter le traité européen et mettent la pression sur le gouvernement.

Ils ne veulent pas se «démarquer», sans pour autant renoncer à faire entendre leur petite musique. Résultat: ils se... démarquent quand même, le mot «débat» en bandoulière. Les proches du ministre Benoît Hamon, représentant de l'aile gauche du PS, ont une nouvelle fois critiqué mercredi le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance, adopté fin juin lors du sommet européen. Et ont menacé de ne pas le voter, si le texte restait en l'état. «On en discutera (entre nous) mais s'il reste sous-tendu par les mêmes logiques, qui nous amèneraient à avoir une politique d'austérité, je pense que l'on ne peut pas le voter», a lancé la député du Doubs Barbara Romagnan, première signataire de la «contribution» d'Un monde d'avance - le courant de Benoît Hamon - pour le congrès de Toulouse. «En l'état actuel, voter ce traité nous empêcherait de mener la politique pour laquelle on a été élus», a-t-elle ajouté.

Les amis de Benoît Hamon se fü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le jeudi 26 juil 2012 à 08:55

    le courant de Benoît Hamon - pour le congrès de Toulouse. «En l'état actuel, voter ce traité nous empêcherait de mener la politique pour laquelle on a été élus», a-t-elle ajouté.Ils n'ont rien compris !... ils n'ont pas été élu pour ça...mais par "antisarkozysme" primaire...par des électeurs "primaire" qui font le "lit" et fond de commerce de la gauche !