Traité de libre-échange transatlantique : un jeu de dupes ?

le
14
Sigmar Gabriel demande aux Américains d'ouvrir leurs marchés publics aux entreprises européennes. Sinon, le traité n'a pas de raison d'être, selon lui. Selon l'eurodéputé Yannick Jadot, c'est demander aux Américains d'être aussi stupides que nous.
Sigmar Gabriel demande aux Américains d'ouvrir leurs marchés publics aux entreprises européennes. Sinon, le traité n'a pas de raison d'être, selon lui. Selon l'eurodéputé Yannick Jadot, c'est demander aux Américains d'être aussi stupides que nous.

Le ton monte entre Européens et Américains dans les tractations sur le traité de libre-échange transatlantique (le TTIP, appelé aussi Tafta ou encore PTCI*). Il « va échouer » si les États-Unis ne font pas de concessions, a même prévenu le ministre allemand de l'Économie Sigmar Gabriel alors que le président américain Barack Obama vient défendre ce projet en Allemagne. Les Européens accusent en effet les Américains de ne pas jouer le jeu : « Les Américains ne veulent pas ouvrir leurs appels d'offres publics aux entreprises d'Europe. C'est tout le contraire du libre-échange, selon moi », a dénoncé le numéro deux du gouvernement allemand dans une interview au quotidien économique Handelsblatt. « Si les Américains s'en tiennent à cette position, nous n'avons pas besoin de traité de libre-échange. Et le TTIP va échouer. »

LIRE aussi Obama en Allemagne pour rencontrer son « âme soeur » Angela Merkel

Un avertissement lancé alors que M. Obama inaugure dimanche avec la chancelière Angela Merkel la foire industrielle d'Hanovre, grand-messe du « made in Germany » qui sert de tremplin aux deux dirigeants pour défendre le projet d'accord face à leurs opinions publiques sceptiques. Et lundi s'ouvre à New York un nouveau cycle de négociations sur le TTIP, le 13e depuis 2013. Officiellement, Washington, comme Berlin, vise un accord cette...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4369955 il y a 8 mois

    Sortir de l'Europe et retrouver un minimum de démocratie et de fierté : la seule solution si on ne veut pas finir comme une simple région de l'Allemagne elle même inféodée aux USA.

  • vazi il y a 8 mois

    les peuples qu'elles qui soient même américains ne veulent pas de cet accord. Ils n'y a que certains industriels qu'ils font tout pour cette mise en place. Il faut tout faire pour que cet accord ne voit pas le jour qui est contraire à la préservation de la terre. Ca ne doit pas être les intérêts particuliers qu'ils doivent l'emporter sur la majorité et la raison. Ca doit être un des sujet primordial de nuit debout

  • M1945416 il y a 8 mois

    suffit de voir déjà comme ça , les amendes record pour nos boites BNP? Crédit agricole, alstom ext … on va se faire bouffer tout cru, si on prend pas leu boeufs, poulets, aux hormones , javellisé, leurs ogm, leurs s a lo périe de gaz de giste… et pas un politique pour en parler? réagir ? personne en europe pour leurs demander des comptes pour la crise ??

  • M1945416 il y a 8 mois

    pieds et poings liés , c'est comme ça que les US nous aiment ...

  • b.renie il y a 8 mois

    Traité de libre-échange transatlantique : un jeu de dupes ? mais ouitant que le problème de l'évasion fiscale dont profitent les grands groupes américains n'est pas maîtrisée car cela fausse la concurrence, et tant que la régulation du marché des changes n'est pas rétablie car cela permet aux états de créer des situations de dumping. UN TRAITE DE DUPES

  • loco93 il y a 8 mois

    7 milliards d'amendes pour la BNP, personne en Europe pour condamner les responsables des subprimes et il y'a des politiques en Europe qui en redemandent! Soit ils sont masochistes, soit ce sont des vendus! Et l'avis du peuple, on s'en tamponne; est-ce que les eurodéputés sont élus démocratiquement??

  • loco93 il y a 8 mois

    Le grand oncle Sam veut siphonner l'Europe, encore et encore... toujours plus de ressources pour rester number one!

  • guerber3 il y a 8 mois

    C' est un jeu hors démocratie : les multinationales U.S. achètent " Bruxelles " et le tour est joué...!

  • mxnagg il y a 8 mois

    Les politiques europeens qui sont contre veulent simplement une plus grosse mallette de dollar pour fermer les yeux

  • mxnagg il y a 8 mois

    "ouvrir leurs appels d'offres publics" sans blagues, c'est ça qui coince ?, alors ne vous inquiétez pas : ils vont les ouvrir en grands et on se fera déchirer en pénalités de non conformités et autres intérêt de retard. Faut pas les prendre pour des Bleues en matière de contentieux devant les Tribunaux, ils ont 100ans d'avance sur nous.