Traité Ceta : le Canada quitte les négociations après «l'échec» des discussions avec la Wallonie

le , mis à jour à 22:46
45
Traité Ceta : le Canada quitte les négociations après «l'échec» des discussions avec la Wallonie
Traité Ceta : le Canada quitte les négociations après «l'échec» des discussions avec la Wallonie

La signature du Ceta, l'ambitieux traité de libre-échange entre l'Union européenne avec le Canada, est-elle encore à l'ordre du jour ? «Il semble évident que l'Union européenne n'est pas capable maintenant d'avoir un accord international, même avec un pays qui a des valeurs si européennes que le Canada» : la ministre canadienne du Commerce, Chrystia Freeland, a jeté l'éponge vendredi après-midi à Namur rapporte la RTBF, annonçant «la fin et l'échec des discussions» avec la Wallonie sur le Ceta.

 

Prudente, la Commission européenne évoque une « pause » dans les négociations, selon «Le Soir», alors que le traité devrait être signé le 27 octobre. Cette rupture des négociations ne signifie pas «la fin du processus», a assuré la commissaire européenne au Commerce Cecilia Malmström, assurant que des «progrès importants avaient été faits dans la plupart des domaines qui inquiètent la Wallonie».

 

Magnette : « Il doit toujours être possible de trouver un accord»

 

«J'ai simplement plaidé pour avoir un peu de temps», a réagi le ministre-président socialiste de la Wallonie, Paul Magnette. « Il doit toujours être possible de trouver un accord», a-t-il estimé auprès de l’agence Belga. La région francophone de Belgique, continue en effet de résister. En raison du très complexe système fédéral de la Belgique, le gouvernement belge doit absolument recevoir l'aval de ses sept Parlements, dont celui de Wallonie pour pouvoir ratifier le traité.

 

«De quelle mondialisation voulons-nous?», a interrogé Paul Magnette, ce vendredi midi devant les députés de la commission des Questions européennes. «On ne parle pas seulement d'un traité avec le Canada, on parle de tous les futurs traités bilatéraux, notamment du Tafta que l'UE négocie très laborieusement avec les Etats-Unis, Il a cependant estimé qu'il y avait des «avancées significatives» sur les questions agricoles. «En revanche, il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 82554976 il y a 9 mois

    L'Europe n'a aucune fondation : rien ne fonctionne et il faudrait encore y ajouter plus de désordre !! C'est insensé

  • ppsoft il y a 9 mois

    «De quelle mondialisation voulons-nous?» : d'une part c'est incorrect grammaticalement. D'autre part qu'est-ce qui te fait croire qu'on veuille déjà d'une mondialisation, quelle qu'elle soit ? Ces gars oeuvrent pour une concurrence toujours plus féroce, et toujours plus d'antidépresseurs et de chômage. Alors c'est ça, la vie ?

  • mlaure13 il y a 9 mois

    La "Félonie" internationale ne passera pas...et les derniers "gaulois Wallons" nous montrent le chemin...:-)))Il faut tout faire pour contrer et affaiblir les multinationales qui pourrissent notre monde...:-)

  • t_n_t il y a 9 mois

    oui M845 , Les entreprises et la finance ne peuvent pas être au-dessus des politiques et des lois de quelque état que se soit ., ramené au consommateur individuel c'est comme si on donnait au commerçant de pouvoir vous attaquer !!!

  • guerber3 il y a 9 mois

    Les citoyens ont juste le droit de dire un mot tous les 5 ans : oui ou non...et après il vont jouer au PMU....!

  • t_n_t il y a 9 mois

    ************************ MERCI LES BELGES ! ********************

  • M8252219 il y a 9 mois

    Les entreprises et la finance ne peuvent pas être au-dessus des politiques et des lois de quelque état que se soit .

  • 300CH il y a 9 mois

    hip hip hip hourra!!! MERCI les Belges de Wallonie, au moins vous en avait

  • M415325 il y a 9 mois

    Bravo les belges et merci

  • bearnhar il y a 9 mois

    La Wallonie nous sauvera...mouarf