Traité Ceta : l'UE et le Canada n'excluent pas un sommet jeudi

le , mis à jour à 22:18
35

«Il est encore temps». Le sommet prévu jeudi à Bruxelles afin de signer l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta) «est toujours possible» : c'est ce qu'a indiqué lundi en fin d'après-midi sur Twitter le président du Conseil européen Donald Tusk, après un entretien téléphonique avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

 

«Nous ne sommes pas en état de signer le Ceta», avait pourtant reconnu en début d'après-midi, le Premier ministre belge libéral Charles Michel à la sortie d'une réunion du comité de concertation rassemblant toutes les entités fédérées de Belgique et le gouvernement fédéral. «On nous a demandé de donner une réponse claire aujourd'hui. La réponse claire à ce stade, c'est non,» a-t-il asséné.

 

Vers 14h30, Charles Michel a fait savoir par téléphone, au président du Conseil européen Donald Tusk le «non» de la Wallonie, du gouvernement bruxellois et de la communauté linguistique francophone. Le gouvernement fédéral, la communauté germanophone et la Flandre, eux, ont dit oui.

 

Quelques minutes auparavant, le chef du gouvernement de Wallonie Paul Magnette, devenu le chef de file de l'opposition au Ceta, avait indiqué que sa région ne pouvait pas «dans les circonstances actuelles» donner un «oui» dans l'immédiat. «Nous ne voulons pas que (cet accord) mette en cause les normes sociales, environnementales, la protection des services publics», explique le socialiste wallon.

 

Pour rassurer la Wallonie, la Commission européenne avait transmis dimanche au chef du gouvernement wallon un projet de déclaration sur la protection des investissements. Il s'agit d'une des pommes de discorde qui empêchent la signature du traité. La question est l'une des plus sensibles car elle implique la possibilité pour les multinationales investissant à l'étranger de porter plainte contre un Etat adoptant une politique publique contraire à leurs ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7163258 il y a 11 mois

    manu311 la vérité vous la trouverez dans le traité pas dans les manipulations grossières de vos maitres démagogues adeptes de la parole magique: je vous redonne le lien : http://eur-lex.europa.eu/legal-content/FR/TXT/PDF/?uri=COM%3A2016%3A470%3AFIN&from=EN

  • jpb222 il y a 11 mois

    Au fait ; pour ceux qui sont pour ...vous l avez lu ce traite ?????

  • jpb222 il y a 11 mois

    Il reste 2 jours pour arroser les responsables belges ... Le Canada se mord les coui..es de ne pas avoir pensé à l exception Belge , en fait leur apprentissage de la géographie Européenne n incluait pas la Wallonie , ils pensaient que c était les chiottes de l Europe ; Mal leur en pris , c est les Wallons qui tirent la chasse ...bye bye le CETA .....

  • pelher il y a 11 mois

    Amis Wallons, vous êtes l'honneur de vos frêres - nos frêres - du Québec, trahis par le fringant Trudeau. Tenez bon contre les arguments économiques bidons, le chantage et l'intimidation: écrans de fumée du cheval de Troie. On a honte pour nos "dirigeants" qui abdiquent devant l'UE où ils croient trouver le veau d'or.

  • M7163258 il y a 11 mois

    le "néo populisme" en marche sur ce forum je préfère de loin le libéralisme même néo!

  • M7163258 il y a 11 mois

    Paul Magnette se fait juste de la notoriété en sortant n'importe quoi sur le traité CETA! Evidemment de nos jour la vérité ne fait pas recette, la pensée et la parole magique résonnent dans la tête des populistes de tous bords..

  • cg46 il y a 11 mois

    Soutien à Paul Magnette : https://www.change.org/p/paul-magnette-soutien-%C3%A0-paul-magnette-contre-le-ceta-et-par-extension-contre-tafta

  • M1945416 il y a 11 mois

    https://www.youtube.com/watch?v=B5GhqxWeqzQ un lien très instructif, clair précis … un grand bravo aux Wallons et au courage de Paul Magnette

  • g.gigon il y a 11 mois

    Dupon666 vous ne comprenez pas le fond de mes propos, je veux dire par là que cette société de consommation à complétement anesthésié le peuple de ce pays car à la vue et lecture de cet accord, il devrait être dans la rue pour le combattre mais ..........

  • jpc50 il y a 11 mois

    On confond allègrement économie libérale et économie de marché. La première n'existe que pour elle-même, une fin en soi qui ne débouche que sur la fuite en avant et le chacun pour soi du modèle anglo-saxon ou anglo-germain (c'est kif kif). La seconde est susceptible de s'épanouir dans n'importe quel cadre législatif dés lors qu'on ne lui demande pas autre chose que de générer les ressources nécessaires à la politique choisie. L'UE à choisit la pire option alors je choisi l'euroscepticisme.