Trains, timbres, électricité... : Ce qui vous attend au 1er janvier 2015

le
6
Syda Productions /shutterstock.com
Syda Productions /shutterstock.com

(Relaxnews) - Outre l'augmentation des tarifs de certaines assurances et de certains frais bancaires qui étaient gratuits jusqu'ici, les consommateurs feront face à de nouvelles hausses tarifaires dès le 1er janvier. Le point.

SNCF : la compagnie ferroviaire applique dès ce mercredi 31 décembre une hausse de 2,6% de ses tarifs pour les TER, Intercités et TGV. Les prix des abonnements, cartes de réduction et offres Prem's ne sont en revanche pas concernés par cette évolution.

RATP : à Paris, les voyageurs devront encore un peu patienter avant de payer le pass navigo à tarif unique à 70 euros (à la rentrée 2015) et se résoudre à une hausse de 3% des tarifs. Le ticket de métro passe à 1,80 euro. Le pass pour les zones 1-2 coûtera 70 euros et celui de 1-5 116,50 euros. 

TAXI : le tarif d'une course augmentera de 1%, tandis que la prise en charge coûtera la somme minimale de 7 euros. 

STATIONNEMENT A PARIS : les automobilistes vont devoir mettre la main à la poche s'ils souhaitent garer leur véhicule dans la capitale. Le prix d'un stationnement dans les onze premiers arrondissements passe à 4 euros de l'heure et à 2,40 euros du 12e au 20e. Aussi, le stationnement devient payant jusqu'à 20h le soir ainsi que le samedi et le mois d'août. Enfin, les résidents devront désormais payer leur carte de stationnement, à 45 euros pour un an et 90 euros pour trois ans, puis 1,50 euro par jour au lieu de 0,65 euro. 

CARBURANTS : un plein coûtera plus cher dès le 1er janvier. Les utilisateurs de diesel seront sous le coup d'une hausse de 4,4 centimes par litre. Le prix du litre des carburants à la pompe augmentera d'un minimum de 2,4 centimes d'euros pour compenser l'abandon de l'éco-taxe sur les poids lourds. 

POSTE : le prix du timbre gonflera de 7%, une hausse historique à La Poste. La lettre prioritaire à timbre rouge passera de 0,66 à 0,76 euro, et la lettre verte à timbre vert de 0,61 à 0,68 euro. Les tarifs des colis augmenteront quant à eux de 1%. 

ELECTRICITE : les Français doivent s'attendre à une hausse de 2,5%, et ce en raison de l'augmentation du coût de la contribution au service public de l'électricité, entre autres. La hausse définitive doit être encore communiquée par EDF, qui pourrait bénéficier sur décision du Conseil d'Etat d'un rattrapage suite au gel de 2012.

GAZ : Les factures augmenteront de 1,8%.

REDEVANCE TELE : les contribuables en métropole verront appliquée une augmentation de 2,25% sur la redevance audiovisuelle.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • herve71 le vendredi 2 jan 2015 à 11:33

    Exact leon92...cela ne fait que rendre encore plus indigeste toutes ces hausses. Hidalgo n'a pas oublié de gâter les automobilistes se rendant sur Paris...fini la gratuité en août (entre autre)....merci les socialos...on en redemande ! Vivement mars...

  • best01 le jeudi 1 jan 2015 à 19:22

    la segolene,elle a fait un foin avec les 0,57% des autoroutes et on autorise la SNCF a augmenter de 2,65%

  • idem12 le jeudi 1 jan 2015 à 11:37

    je crois que le prix de la vase line baisse pour cause de forte demande...

  • nanard83 le jeudi 1 jan 2015 à 10:34

    Poste , SNCF , télé , EDF :plutôt que de diminuer le nombre de personnes qui travaillent là ( en les licenciant et non en les mettant à la retraite , ou ils toucheraient encore plus ) plutôt donc , on augment les tarifs !!!Ce qui va encore accentuer la perte de marché !!!

  • sidelcr le jeudi 1 jan 2015 à 10:02

    + le racket radar sur les routes .

  • leon92 le mercredi 31 déc 2014 à 21:53

    Attendez, attendez, Mr le président, il y a certainement une erreur. Tous les rapports disent qu'il y a déflation et non l'inflation. La courbe des prix aurait dû descendre. On m'aurait menti ?