Train, gaz, RSA, TNT, prime d'activité... tout ce qui change au 1er avril

le , mis à jour à 09:26
1
Train, gaz, RSA, TNT, prime d'activité... tout ce qui change au 1er avril
Train, gaz, RSA, TNT, prime d'activité... tout ce qui change au 1er avril

Le 1er avril n'est pas uniquement réservé aux blagues, c'est aussi une date très sérieuse attendues par des millions de personnes où, en principe, les prestations sociales sont revalorisées. Pour cette cuvée 2016, en raison d'une inflation quasiment nulle en 2015 et de la rigueur budgétaire, les hausses seront réduites à la portion congrue. En revanche, les 6,4 millions de foyers abonnés aux tarifs réglementés vont voir leur facture baisser pour le septième mois consécutif. Une bonne nouvelle qui pourrait toutefois faire «pschitt» au cours de l'été. Il faudra aussi vérifier si votre téléviseur est capable de recevoir la TNT en haute définition. Sinon après le 5 avril, votre écran risque d'être noir.

Une baisse de 3,72% du gaz. Les consommateurs ne vont pas bouder ce plaisir. Pour le septième mois consécutif, les 6,4 millions de foyers abonnés aux tarifs réglementés de l'ancien monopole GDF-Suez vont voir leur facture de gaz baisser en moyenne de 3,72% (hors taxe). Mais cette baisse ne profite pas de la même façon à tout le monde. Elle sera de 1,2 % pour ceux qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,3 % pour ceux qui ont un double usage cuisson et eau chaude et de 3,8 % pour ceux qui se chauffent au gaz. Même si, pour le moment, les cours du pétrole ne sont pas fortement repartis à la hausse, la Commission de régularisation de l'énergie a annoncé que la belle série de baisses pour le gaz était bientôt terminée. A partir du 1 er juillet, les tarifs de distribution du gaz naturel vont augmenter de 2,76%.

Une micro revalorisation du RSA. Le changement sera presque invisible. Avec une revalorisation de 0,1%, les bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) auront du mal à voir une différence. Une personne seule va toucher 524,68 euros par mois, au lieu de 524,16. Le montant sera porté à 673,75 euros (contre 673,08 euros auparavant) pour une personne seule bénéficiant de la majoration pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JPANTO il y a 11 mois

    Si c'est pour entendre les Khom...ies du PS et de P. Bismuth il vaut mieux que les écrans TV restent noirs Boursorama suffit.