Tragédie en Espagne : les témoins décrivent un «enfer»

le
0
Corps coincés sous les wagons, portables résonnant dans les poches des cadavres et restes de tôle éparpillés : rescapés et témoins décrivent des scènes terrifiantes après le déraillement du train Madrid-Ferrol, mercredi, en Espagne.

Madrid

«Dantesque»: c'est l'un des adjectifs les plus repris par les témoins de l'accident du train Madrid-Ferrol qui a déraillé mercredi soir à quelques kilomètres de son arrivée en gare de Saint-Jacques de Compostelle. Le bilan, provisoire, est d'au moins 77 morts et 143 blessés et les autorités n'excluent pas d'alourdir ces chiffres au fur et à mesure des opérations de déblaiements.

Les voisins, les premiers arrivés sur place, témoignent d'un bruit considérable, similaire à celui d'une explosion. «Je ne voyais que des cadavres, une file de corps au milieu des voies», a ainsi raconté Purificación Vazquez à la chaîne de télévision La Sexta. «Et au milieu, des wagons renversés, le train détruit». Le convoi s'es...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant