Trafics de déchets : les gendarmes mènent la traque 

le
0
Des enquêteurs spécialisés ont lancé une opération coup de poing dans le port de Strasbourg. En un an, 424 faits ont été relevés à travers la France.

Un à un, les volumineux conteneurs ont livré le contenu de leurs entrailles sur le terminal sud du port autonome de Strasbourg. Des militaires de la gendarmerie des voies navigables, de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp) mais aussi des hommes en masque et scaphandre de la Cellule nationale nucléaire radiologique biologique et chimique (CNNRBC) ont passé au crible des tonnes de marchandises. Au total, près d'une quarantaine d'enquêteurs spécialisés ont été mobilisés jeudi matin dans le cadre de cette spectaculaire opération coup de poing visant à mettre au jour des trafics de déchets toxiques. Une première du genre, menée en présence d'agents de douanes et d'observateurs allemands qui ont fait la traversée depuis l'autre rive du Rhin.

Trois des cinq conteneurs ciblés devaient transiter des cargaisons illicites vers l'Afrique, via des ports belges et hollandais. Ils recelaient un stock de pneus usagés a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant