Trafics de cocaïne : quand Paris investit en Colombie

le
0
Pour la première fois, la police française finance des limiers sud-américains pour couper d'emblée les routes de la drogue.

Face à l'avalanche de cocaïne qui déferle sur l'Europe, les autorités françaises ont décidé d'exporter la lutte contre les narcos jusqu'en Amérique du Sud, pour tenter de couper les trafics à la racine. Selon nos informations, la Direction générale de la police nationale a débloqué, dans la plus grande discrétion, une somme de 110 .000 ¤ pour financer une inédite «équipe dédiée» de limiers colombiens, basés dans une enceinte protégée de Bogotá et engagés dans la lutte contre les puissants gangs qui gangrènent le pays.

L'idée des Français est d'améliorer le quotidien de leurs homologues sud-américains, en leur procurant notamment de nouvelles voitures ainsi que des moyens spéciaux pour faciliter l'accomplissement de leur mission. Après avoir injecté une somme de lancement, le budget annuel de fonctionnement de cette task force...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant