Trafic routier: l'Ile-de-France au bord de la saturation

le
0

Depuis 2010, les kilomètres d'embouteillages aux heures de pointe ont augmenté de 26% près de la capitale. En moyenne, plus de la moitié du périphérique parisien tourne constamment au ralenti.

L'Ile-de-France est de plus en plus congestionnée. C'est ce que révèle mardi une étude du fournisseur d'informations V-Traffic, selon laquelle les kilomètres de bouchons aux heures de pointe ont augmenté de 26% dans la région depuis 2010. Une hausse qui atteint même 45%, le soir, dans le sens Paris-Banlieue. Pour Philippe Goudal, directeur de l'innovation chez Mediamobile, «cette situation s'explique doublement par les nombreux chantiers d'aménagement lancés ces dernières années et la politique de piétonnisation du centre-ville conduite par la mairie de Paris».

o Le périph' au ralenti

Seul point positif, les encombrements sur le périphérique parisien ont diminué de 6%...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant