Trafic de pétrole avec l'EI: Erdogan réfute les accusations

le
0

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé jeudi 3 décembre 2015 les accusations "immorales" de la Russie sur une implication de sa famille dans la contrebande de pétrole du groupe Etat islamique (EI) et mis en cause en retour la complicité de Moscou dans ce trafic.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant