Trafic d'armes entre la France et les Balkans : 45 interpellés

le
1
Quelque 38 trafiquants et receleurs sont en garde à vue. Plusieurs centaines d'armes dont des armes de guerre, des munitions et des pièces détachées ont transité depuis 2009 par ces réseaux venus de l'est, notamment la Slovaquie.

La gendarmerie vient de mener lundi un vaste coup de filet sur l'ensemble du territoire visant au démantèlement d'un trafic international d'armes d'une ampleur exceptionnelle entre la France et les Balkans, en particulier la Slovaquie.

Quarante-cinq suspects, essentiellement des «collectionneurs» soupçonnés d'avoir des liens avec le banditisme ont été interpellés en région parisienne, le Rhône, la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, en Corse et dans les DOM-TOM. L'enquête a été menée par la Section de recherches de Reims et l'Office centrale de lutte contre la délinquance itinérante (OCLDI). Quelque 38 trafiquants et receleurs sont en garde à vue dans la cadre d'une procédure ouverte par la Juridiction interrégionale spécialisée...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8412500 le lundi 2 déc 2013 à 14:04

    ELLE EST BELLE CETTE FRANCE!!!