Trading en ligne sur le Forex : 9 particuliers sur 10 sont perdants

le
0
Fotolia
Fotolia

Les enseignements de cette étude de l'AMF confirment le danger de cette activité pour le grand public. Sur 4 ans, le pourcentage de clients perdants tous prestataires confondus est proche de 89 % ; la perte moyenne est de près de 10 900 euros entre 2009 et 2012 ;

sur ces 4 années, 13 224 clients ont perdu au total près de 175 millions d'euros, tandis que les 1 575 clients restants ont gagné au total 13,8 millions d'euros. Au-delà de cette grande majorité de clients perdants et des pertes subies, l'étude met en lumière un phénomène comportemental :

le peu d'apprentissage dans le temps des investisseurs particuliers. En effet, il s'avère que les traders les plus actifs et réguliers voient leurs pertes se creuser dans le temps. «Notre étude démontre que même auprès d'intermédiaires dûment autorisés,

la majorité des particuliers perdent de l'argent, parfois davantage que leur investissement initial en raison des instruments financiers proposés», indique Benoît de Juvigny, secrétaire général de l'Autorité des marchés financiers. Si le trading en ligne sur le marché des changes auprès d'opérateurs régulés conduit à des pertes financières pour la majorité des clients,

les particuliers doivent aussi craindre les agissements d'escrocs sur ce marché. En effet, de nombreuses sociétés opèrent sans disposer des agréments nécessaires pour proposer leurs services auprès du public français. L'AMF reçoit à ce titre de multiples

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant