Trackinsight lève 2,5 millions d'euros auprès de NewAlpha et Aviva France

le
0

(NEWSManagers.com) - Trackinsight doit annoncer ce matin la levée de 2,5 millions d'euros auprès de NewAlpha AM et Aviva France. L'entreprise technologique, basée à Biot, fournit de nombreuses données sur les fonds indiciels cotés (ETF), y compris des notations, afin d'aider les investisseurs dans la sélection de ces produits. Elle a été créée notamment par des anciens et des actuels chercheurs et professeurs de l'Edhec qui ont eux-mêmes fondé la société de conseil en investissement Koris International.

Les parts des 4 actionnaires de Koris qui avaient investi 1,5 million d'euros lors du lancement de Trackinsigth en octobre 2014 vont être légèrement diluées après avoir opéré la séparation entre Koris et Trackinsight. " Mais les nouveaux entrants vont prendre une part minoritaire" , précise Jean-René Giraud, co-fondateur et directeur général de Trackinsight.

Aviva France investit via un nouveau véhicule dédié à l'innovation et NewAlpha AM via son fonds FinTech. Il s'agit pour ce dernier de son cinquième ticket depuis le lancement.

Grâce à cet argent, Jean-René Giraud compte asseoir son déploiement en Europe, mais aussi à l'international. La société s'est positionnée sur le segment le plus dynamique de l'industrie de la gestion d'actifs avec en moyenne une croissance de 20% par an de la collecte. " La prochaine étape de notre développement sera d'attirer sur le plateforme Trackinsight une plus large gamme d'investisseurs intermédiaires et particuliers expérimentés au-delà des purs professionnels et institutionnels" , indique le dirigeant. Trackinsight délivre des données sur plus de 900 ETF européens aujourd'hui et serait même utilisée par certains robo-advisors pour construire leur liste de recommandations. Il revendique 3.500 utilisateurs, dont les plus nombreux sont en Suisse et en Allemagne.

" Aux Etats-Unis nous allons ouvrir le même type de site pour le rendre accessible aux investisseurs américains" , précise Jean-René Giraud. La confrontation à Morningstar ne l'effraie pas, le dirigeant mettant en avant un Trackinsight beaucoup plus spécialisé sur les ETF que son concurrent. L'Asie devrait venir dans un deuxième temps.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant