Tracey Curtis-Taylor achève son vol commémoratif en Australie

le
0
    SYDNEY, 9 janvier (Reuters) - Tracey Curtis-Taylor a achevé 
samedi à Sydney son périple aérien entre la Grande-Bretagne et 
l'Australie à bord d'un biplan historique pour commémorer 
l'exploit d'Amy Johnson, première femme à avoir accompli cette 
traversée en solitaire en 1930.  
    L'aviatrice britannique âgée de 53 ans était partie le 1er 
octobre de Farnborough aux commandes du Spirit of Artemis, un 
Boeing Stearman de 1942, dont le poste de pilotage est ouvert.   
    "Les paysages, le relief, la végétation... C'est ce qu'on 
peut voir de plus beau au monde. Très peu de gens peuvent voler 
comme je l'ai fait", a-t-elle déclaré à Reuters à son arrivée.  
    Tracey Curtis-Taylor a parcouru 22.000 km, survolé 23 pays 
et consommé 8.000 litres de carburant.  
    "Pour faire quelque chose comme ça, il faut être 
complètement autonome. Nous avons fait quelque chose comme 54 
escales et c'est ce qui prend le plus de temps", a-t-elle 
expliqué.  
    L'une de ces escales n'était d'ailleurs pas prévue. A court 
de carburant, elle a dû se poser dans l'"outback" australien et 
en chercher avec l'aide d'aborigènes. Après le survol de Timor, 
elle a par ailleurs passé une journée à nettoyer ses hélices 
couvertes de sel.  
    L'aviatrice a également été confrontée à la méfiance des 
autorités aéroportuaires, après les attentats du 13 novembre à 
Paris et celui qui a entraîné la destruction d'un avion de ligne 
russe dans le Sinaï, fin octobre.  
    "Tout est en état d'alerte maximum", a-t-elle souligné. 
    La météo l'a par retenue plusieurs jours en Roumanie et elle 
a dû survoler les champs de bataille syriens.  
    En 1930, Amy Johnson, qui était âgée de 26 ans, n'a 
pratiquement fait escale que dans des pays de l'empire 
britannique. Elle est décédée à 37 ans dans un accident d'avion 
survenu en 1941 en Grande-Bretagne. Le 75e anniversaire de sa 
mort a été célébré mardi.     
 
 (Chris McCall, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant