Traces d'agents chimiques sur un obus tiré par l'EI en Irak-USA

le
0

WASHINGTON, 21 août (Reuters) - Des fragments d'un obus de mortier tiré par des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) contre des combattants kurdes en Irak ce mois-ci ont été analysés par l'armée américaine qui y a découvert des traces d'une arme chimique, le gaz moutarde, a déclaré vendredi un général américain. Selon le général Kevin Killea, chef d'état-major des opérations contre l'EI, cette analyse ne constitue pas à ce stade une preuve concluante de l'utilisation d'une arme chimique, et les fragments sont soumis actuellement à de nouvelles analyses pour confirmer la découverte. (David Alexander; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant