TQO : Collet pointe le manque d'agressivité

le
0

Le sélectionneur de l’équipe de France Vincent Collet a regretté le manque d’agressivité de ses joueurs après le succès étriqué face à la Nouvelle-Zélande jeudi (66-59) lors de la deuxième rencontre du TQO de Manille.

Face à la Nouvelle-Zélande jeudi, la France est passée tout près de la défaite pour son deuxième match du Tournoi Qualificatif Olympique (TQO) de Manille. Menés pendant la quasi-totalité de la rencontre, les Bleus se sont finalement imposés sur le fil (66-59). Pour Vincent Collet, cette victoire dans la douleur doit servir pour la demi-finale du TQO samedi contre la Turquie. « La leçon de ce soir c'est que l'agressivité est déterminante, a déclaré le sélectionneur tricolore selon l’AFP. Pendant trente minutes, au-delà du manque de lucidité en attaque, on était insuffisamment agressif. Et quand on a inversé la tendance, c'est là où l'équipe de France est passée devant. Donc je crois que (la Turquie), il faudra vraiment qu'on la prenne à la gorge d'entrée. On sait que la Turquie a des arguments, on les connaît, on connaît leurs forces, leurs faiblesses, ils les connaissent aussi en ce qui nous concerne. C'est maintenant que commence le tournoi. Très honnêtement, en venant ici, on savait qu'on allait aller en demi-finale. Maintenant, les deux matches qu'il faut gagner, c'est samedi et dimanche ». La France disputera sa demi-finale samedi contre la Turquie, alors que le Canada et la Nouvelle-Zélande s'affronteront dans l'autre match. Pour rappel, seul le vainqueur du TQO de Manille obtiendra son ticket pour les Jeux Olympiques de Rio.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant