TPIY : 40 ans de prison pour Radovan Karadzic

le
0
L'ancien leader des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic a été condamné à 40 ans de prison pour génocide par le TPIY.
L'ancien leader des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic a été condamné à 40 ans de prison pour génocide par le TPIY.

La guerre puis la clandestinité, la détention préventive et enfin la condamnation ; le verdict rendu par le TPI sur l'ex-Yougoslavie met un point final au parcours de cet aventurier sans scrupules qui aura duré près d'un quart de siècle.

Au début de l'année 1992, quelques semaines avant le déclenchement des hostilités, Radovan Karadzic avait encore ses habitudes à l'hôtel Holiday Inn de Sarajevo, qui allait ensuite devenir le QG de la presse mondiale en Bosnie-Herzégovine. Affable, presque mondain, celui qui était déjà le chef de file de la communauté serbe exposait alors volontiers aux journalistes de passage son projet. En substance : vouloir faire cohabiter à tout prix Serbes, Croates et musulmans (aujourd'hui appelés Bosniaques) était une erreur ; il fallait regrouper chaque peuple dans des entités distinctes, quitte à procéder à des déplacements de population.

Bouffées délirantes et pulsions morbides

Peu de temps après, il s'était montré plus explicite à la tribune du Parlement. S'adressant à Alija Izetbegovic, président de ce qui était encore une République autonome au sein d'une Yougoslavie agonisante, il s'était exclamé : « Vous allez plonger la Bosnie dans l'enfer. En cas de guerre, les musulmans seront exterminés. » La suite est connue : près de quatre ans de guerre, le siège de Sarajevo, la purification ethnique et, pour finir, le massacre de Srebrenica, le...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant