Toyota Verso-S, la ville en famille

le
0
Le Verso-S marque le retour de Toyota sur le marché des minispaces, mais l'opération s'annonce d'autant plus délicate que la concurrence est rude.

(Envoyé spécial à Tolède)


Toyota profite du lancement du Verso-S pour revendiquer la paternité du concept du mini­space. Il est vrai qu'en déclinant en 1999 les principes d'habitabilité et de modularité d'un monospace dans un format citadin, la Yaris Verso a défriché le terrain. Mais lorsque cette dernière tire sa révérence en 2006, Toyota ne croit pas bon poursuivre l'aventure, du moins sur notre Vieux Continent. Après cinq ans d'absence, le constructeur japonais s'intéresse de nouveau au minispace en Europe, d'autant qu'après avoir longtemps végété, ce segment gagne des parts de marché. Parmi les poids lourds de la catégorie, citons le Citroën C3 Picasso et le Renault Grand Modus, sans oublier l'Opel Meriva pour son originalité.

Le Verso-S va donc devoir jouer des coudes pour tenter d'imposer sa présence. Pour cela, il mise d'abord sur son format. Alors que ses adversaires grandissent à chaque changement de génération, lui se cantonne sous la b

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant