Toyota va racheter pour 360 milliards de yens d'actions

le
2
TOYOTA VEUT RACHETER POUR 360 MILLIARDS DE YENS D'ACTIONS
TOYOTA VEUT RACHETER POUR 360 MILLIARDS DE YENS D'ACTIONS

TOKYO (Reuters) - Toyota a annoncé mercredi son intention de racheter jusqu'à 60 millions d'actions, soit 1,89% de ses actions en circulation, pour un montant allant jusqu'à 360 milliards de yens (3,5 milliards de dollars ou 2,5 milliards d'euros), ce qui en ferait la plus importante opération de ce genre du groupe automobile japonais depuis 11 ans.

Le groupe, bien parti pour annoncer un bénéfice record sur son exercice 2013/2014 clos le 31 mars, avait une trésorerie de 1.800 milliards de yens à fin décembre.

Il a précisé qu'il vendrait 30 millions d'actions à la Japan Trustee Services Bank au prix symbolique d'un yen par action. Les dividendes serviront à financer une nouvelle fondation pour l'automobile et l'environnement que Toyota est en train de mettre en place.

Les autres 30 millions d'actions seront annulées.

"Nous voulons récompenser nos actionnaires à travers ce rachat d'actions", a déclaré le porte-parole du groupe, Ryo Sakai.

Il s'agira du premier plan de rachat d'actions de Toyota depuis cinq ans et le plus important depuis 2003, quand le groupe avait redistribué environ 390 milliards de yens à ses actionnaires.

Toyota prévoit un bénéfice net de 1.900 milliards de yens pour l'exercice clos fin mars, grâce en partie à la dépréciation du yen. Sur l'ensemble de 2014, le constructeur et ses filiales comptent vendre 10,32 millions de véhicules, un chiffre en hausse de 4%, et le groupe n'a pas de projet de nouvelle usine sur les deux années à venir.

Le plan de rachat d'actions sera soumis à l'assemblée générale des actionnaires prévue en juin pour être achevé au plus tard le 26 mars 2015.

L'action Toyota a clôturé à 5.621 yens mardi à la Bourse de Tokyo, en hausse de 1,10% sur la séance.

(Yoko Kubota, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le mercredi 26 mar 2014 à 13:49

    La qualité, ça finit par payer , MM. les dirigeants de Peugeot et de Renault: les Japonais sont toujours les meilleurs en qualité-fiabilité, devant les Allemands!

  • guerber3 le mercredi 26 mar 2014 à 13:11

    Emprunter à taux 0 pour racheter ses actions et se remplir les poches gratuitement, ils savent faire aussi...c'est la fin du système capitaliste...!