Toyota relève ses objectifs de bénéfice d'exploitation

le
0
TOYOTA VA PRODUIRE PLUS DE 10 MILLIONS DE VOITURES EN 2013
TOYOTA VA PRODUIRE PLUS DE 10 MILLIONS DE VOITURES EN 2013

par Yoko Kubota

TOKYO (Reuters) - Toyota a revu vendredi à la hausse son estimation de bénéfice d'exploitation pour l'exercice clos fin mars 2014, dopé par la faiblesse du yen et de fortes ventes aux Etats-Unis, son premier marché.

Le premier constructeur automobile mondiale en terme de ventes table désormais sur un bénéfice de 1.940 milliard de yens (14,1 milliards d'euros), contre 1.800 milliards de yens auparavant. Le consensus est cependant de 2.270 milliards.

"Notre profitabilité s'est améliorée comparé à son niveau d'avant le choc de Lehman", explique Takuo Sasaki, directeur général du groupe, en référence à la faillit de la banque d'investissement à la fin de l'été 2008, événement qui a précipité la crise financière de 2007-2009.

Toyota a également annoncé une révision à la hausse de son objectif de production de voitures pour 2013, le constructeur automobile japonais allant devenir ainsi le premier de l'histoire à faire sortir plus de 10 millions de voitures de ses usines en 12 mois.

Le groupe voit ainsi cette production à 10,12 millions d'unités sur l'ensemble de l'année, contre une estimation précédente de 9,94 millions.

En termes de ventes, le numéro un mondial prévoit toujours d'écouler 9,96 millions de véhicules. Les objectifs de production et de ventes incluent les contributions des filiales de Toyota, Daihatsu et Hino Motors.

DOUBLEMENT DE L'ACTION

Toyota, troisième fabricant automobile aux Etats-Unis a écoulé 1,3 million de véhicules entre janvier et juillet, une hausse de 8% comparé à l'année précédente.

Les Etats-Unis représentent à eux seul près d'un quart du chiffre d'affaires global du groupe.

Au Japon, deuxième plus gros marché du constructeur automobile, les ventes ont à l'inverse chuté de 12,7% en base annuelle après l'arrêt des subventions aux voitures écologique.

Le groupe a enregistré une croissance plus faible que prévu de ses ventes en Asie du sud-est, son troisième marché du groupe après les Etats-Unis et le Japon.

Toyota a révisé ses anticipations en matière de taux de change moyens : il voit désormais le yen à 92 yens pour un dollar, contre 90 auparavant, et à 122 yens pour un euro (contre 120 yens).

Sur le premier trimestre de l'exercice fiscal 2013-2014, le groupe a fait état d'un résultat opérationnel en hausse de 87,9%, à 663,38 milliards de yens (5,04 milliards d'euros), son plus haut niveau en six ans, alors que quatre analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne 649 milliards.

Le titre Toyota a plus que doublé depuis mi-novembre, surperformant l'indice Nikkei qui a augmenté de deux tiers sur la même période.

Vendredi, l'action du groupe a clôturé en hausse de 3,38% à 6.430 yens.

Benoit Van Overstraeten et Constance de Cambiaire pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant