Toyota rappelle 7,43 millions de véhicules

le
0
TOYOTA RAPPELLE 7,43 MILLIONS DE VÉHICULES
TOYOTA RAPPELLE 7,43 MILLIONS DE VÉHICULES

TOKYO (Reuters) - Toyota Motor a annoncé mercredi qu'il rappellerait 7,43 millions de véhicules dans le monde, en raison d'un mauvais fonctionnement de l'ouverture automatique des vitres susceptible de présenter un risque d'incendie, soit le rappel le plus important depuis celui de Ford en 1996 portant sur 7,9 millions de véhicules.

Les rappels concerneront 2,4 millions de véhicules aux Etats-Unis, 1,4 million en Chine et 1,39 million en Europe. Au Japon, Toyota rappellera environ 460 000 véhicules. L'Australie, le Canada, ou encore le Moyen et le Proche-Orient sont aussi concernés par l'opération.

Selon la porte-parole du groupe Monika Saito, les réparations à réaliser ne sont pas considérables et la réparation peut être effectué en 40 minutes environ sur certains modèles Yaris et Corolla, a souligné le constructeur nippon.

Aucun incident, blessure ou décès qui aurait été lié à un problème de surchauffe des lève-vitres électriques n'a pour le moment été rapporté, a ajouté Saito, mais ce dysfonctionnement pourrait provoquer l'émission de fumées.

Elle a également dit que la première mention de cet incident remontait à septembre 2008, aux Etats-Unis.

Cette annonce intervient alors que Toyota s'efforce de regagner la confiance des consommateurs après une série de rappels entre 2009 et 2011. De plus, le constructeur a fait connaître mardi une recul de ses ventes de 48,9% sur un an en septembre en Chine, où Toyota réalise environ 12% de son chiffre d'affaires.

Toyota, qui est redevenu le numéro un mondial au premier semestre 2012, prévoit d'écouler au total 9,76 millions de véhicules dans le monde sur l'année.

Toyota a refusé de communiquer le coût de cette opération et son impact sur ses résultats.

Selon Koichi Sugimoto, analyste senior chez BNP Paribas Securities à Tokyo, le coût pourrait s'élever au moins à 10 milliards de yens (100 millions d'euro).

Le titre a clôturé en baisse de 1,9% à la Bourse de Tokyo où le Nikkei a perdu 1,98%.

Yoko Kubota, Catherine Monin pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant