Toyota jugé responsable d'un accident fatal aux Etats-Unis

le
0
TOYOTA JUGÉ RESPONSABLE D'UN ACCIDENT FATAL AUX ÉTATS-UNIS
TOYOTA JUGÉ RESPONSABLE D'UN ACCIDENT FATAL AUX ÉTATS-UNIS

NEW YORK (Reuters) - Toyota a été reconnu responsable dans le cadre d'un des procès intentés aux Etats-Unis au constructeur automobile japonais pour accélération incontrôlée de ses voitures, un dossier qui avait conduit le groupe à rappeler des millions de véhicules en 2009.

Un jury d'Oklahoma a ainsi accordé jeudi trois millions de dollars de dommages et intérêts à Jean Bookout, un conducteur blessé lors d'un accident survenu en 2007, ainsi qu'à la famille de Barbara Schwarz, tuée lors de cet accident.

L'action en justice est arrivée à la conclusion que des défauts de la Toyota Camry achetée en 2005 par Jean Bookout avaient provoqué l'accélération incontrôlée à l'origine de l'accident.

Ce procès, l'un des centaines intentés par des particuliers à travers le pays contre Toyota, est le premier à déboucher sur un verdict défavorable au constructeur.

A la Bourse de Tokyo, l'action Toyota a perdu 2,05%, deux fois plus que les autres constructeurs japonais.

Dans les cas précédents, un procès en Californie et un autre à New York, les jurys avaient dédouané Toyota.

Les représentants de Toyota n'étaient pas disponibles dans l'immédiat pour commenter le verdict.

Le constructeur a déjà déboursé plus d'un milliard de dollars pour régler à l'amiable des actions de groupe (class actions) lancées devant les tribunaux par des propriétaires de voitures défectueuses. Mais cet accord ne couvrait pas les cas de blessures et de décès.

Joseph Ax, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Jean-Stéphane Brosse

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant