Toyota devrait rater son objectif de ventes 2014 en Chine

le
0
TOYOTA DEVRAIT RATER SON OBJECTIF ANNUEL DE VENTES EN CHINE
TOYOTA DEVRAIT RATER SON OBJECTIF ANNUEL DE VENTES EN CHINE

PEKIN (Reuters) - Toyota n'aura probablement pas atteint son objectif de vendre plus de 1,1 million de véhicules en Chine en 2014, à cause du ralentissement plus marqué qu'anticipé de la croissance économique, qui a favorisé une guerre des prix sur le marché local.

Après avoir raté cet objectif en 2014, le constructeur japonais et ses deux coentreprises chinoises devraient vendre légèrement plus d'un million de véhicules en 2015, ont déclaré deux cadres du groupe à Reuters.

Le cabinet d'études IHS Automotive table pour sa part sur des ventes de 1,09 million d'unités en 2014 et 1,15 million en 2015.

Sur les 11 premiers mois de l'année, Toyota a vendu environ 907.400 véhicules en Chine.

"Toyota peut recourir à des ventes au rabais pour atteindre nos objectifs de vente mais notre philosophie consiste à produire et à vendre autant que ce que le marché souhaite, pas beaucoup plus", a dit l'un des dirigeants. "Nous essayons de nous tenir à l'écart de la guerre des prix dans la mesure du possible."

Le premier constructeur japonais vise officieusement un objectif d'un million de ventes en Chine par an depuis 2010, et il s'en est approché en 2013 avec 917.500 véhicules écoulés.

Mais le ralentissement de la croissance chinoise l'a obligé à revoir progressivement ses prétentions à la baisse depuis le troisième trimestre, ont expliqué les deux cadres dirigeants, qui ne sont pas autorisés à s'exprimer publiquement sur le sujet et ont requis l'anonymat.

Pour Lexus, la marque haut de gamme du groupe, la prévision de ventes 2014 a ainsi été ramenée à environ 75.000 unités, soit 10.000 de moins que prévu initialement, ont-ils précisé.

Toyota doit publier ses chiffres de ventes annuels le 6 janvier.

Outre le ralentissement économique, ses ventes en Chine souffrent également de la concurrence accrue des marques haut de gamme allemandes, comme BMW, a dit l'un des dirigeants.

Les concessionnaires de ces marques ont tenté d'atteindre leurs propres objectifs en pratiquant des rabais massifs sur leurs modèles les moins chers, ramenant les prix de ceux-ci au niveau de ceux des modèles classiques des marques japonaises.

Une BMW Série 3 est ainsi vendue environ 283.000 yuans alors que le prix d'une Toyota Camry peut atteindre 275.000 yuans.

Un porte-parole de BMW s'est refusé à tout commentaire.

(Norihiko Shirouzu, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant