Toute rupture de tendon doit être traitée

le
0
Différents types d'intervention chirurgicale peuvent être envisagés en cas de rupture d'un tendon. Mais le patient ne peut faire l'économie de la reéducation, d'une durée minimum de six semaines, pour obtenir une véritable consolidation.

En cas de rupture de la coiffe des rotateurs (convergence des tendons de quatre muscles de l'épaule et du bras), il n'y a pas d'autre choix que de refixer chirurgicalement le ou les tendons concernés sur leur site d'ancrage d'origine, de garder ensuite une attelle pendant quatre semaines pour mettre l'épaule au repos, puis de reprendre très progressivement l'activité physique. « En cas de rupture du tendon d'Achille, la seule solution est aussi la chirurgie (sauf contre-indication), l'immobilisation et la rééducation en postopératoire qui est vraiment capitale », explique le Dr Hubert Siney (médecin chef d'établissement du centre de rééducation La Châtaigneraie Convention à Paris). Afin de remettre en contact les deux extrémités rompues du tendon d'Achille, il existe plusieurs techniques opératoires et la solution retenue dépend du profil du blessé: «Dans la chirurgie classique, le chirurgien ouvre pour voir le tendon de visu et raccorder ses deux bouts alors qu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant