Tout savoir sur les régimes matrimoniaux

le , mis à jour le
4
Quel que soit le régime matrimonial choisi par les époux, ils sont soumis à un statut fondamental appelé «régime primaire». (© Micadew)
Quel que soit le régime matrimonial choisi par les époux, ils sont soumis à un statut fondamental appelé «régime primaire». (© Micadew)

Quel que soit le régime matrimonial choisi par les époux, ils sont soumis à un statut fondamental appelé «régime primaire». Ce régime est d’ordre public. Les époux ne peuvent donc y déroger. Il règle les pouvoirs de chacun ainsi que leurs droits et leurs obligations. Il est important d’en donner quelques illustrations.

Le logement de la famille bénéficie d’un ensemble de règles protectrices. Ainsi, que le bien soit une propriété commune aux époux, indivise entre eux ou propre à l’un d’eux, l’accord des deux est requis pour certains actes de disposition sur le bien. De la même manière, en cas de bail, existe le principe de cotitularité : même si le bail est au nom d’un seul des époux, ce dernier ne peut le résilier sans l’accord de l’autre.

Le principe de l’indépendance des époux : professionnellement, cela signifie que chaque époux peut librement exercer une activité, percevoir ses gains et ses salaires et en disposer après s’être acquitté des charges du mariage.

Les époux sont solidaires concernant certaines dettes. Les dettes dites «dettes ménagères», même souscrites par un seul époux, qui ont pour objet l’entretien du ménage (paiement du loyer, de la facture EDF…) ou l’éducation des enfants, engagent solidairement les époux. Bien entendu, les dépenses

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M3182284 le mardi 27 oct 2015 à 00:07

    50% des mariages finissent par un divorce. A intégrer ex ante...Les jeunes comprennent l'intérêt de la séparation de biens, souvent perçue comme une méfiance au moment de l'heureuse union chez les anciens.

  • M5441845 le samedi 24 oct 2015 à 17:31

    Pour ne pas être prisonnier du régime primaire, ni secondaire, ni supérieur, ne vous mariez pas! Que de soucis évités!

  • monjohn le samedi 24 oct 2015 à 08:45

    Enfin un article sans mensonges.

  • M789760 le samedi 24 oct 2015 à 07:59

    Le législateur a offert la possibilité aux couples souhaitant se marier de choisir entre différents regimes matrimoniaux. Contrairement aux idées reçues, peu importe, d'une part la situation de fortune des futurs époux et d'autre part, il est toujours possible de faire évoluer son régime matrimonial avec le temps. Dans tous les cas le recours aux conseils d'un notaire s'impose avant le mariage. Il sera à même de vous guider dans votre choix en fonction de vos souhaits. Me LBP