Tout savoir sur l'impôt à la source, prévu pour janvier 2018

le
8
Tout savoir sur l'impôt à la source, prévu pour janvier 2018
Tout savoir sur l'impôt à la source, prévu pour janvier 2018

La France est au bord de la révolution fiscale. Ou plutôt de l'évolution car l'administration française va adopter dès janvier 2018 le prélèvement à la source, c'est à dire la retenue mensualisée des prélèvements directement sur les salaires. Le projet de loi sera intégré en juin dans la prochaine Loi de finances rectificatives.

Qu'est ce que cela va changer pour vous et votre fiche de paie ? Eléments de réponses pour bien s'y préparer.

Finie la déclaration fiscale ? Non, la déclaration, qui sera obligatoirement faite en ligne par tous les contribuables d'ici 2019, continuera à apporter des précisions à l'administration fiscale sur les évolutions du foyer fiscal (mariage, naissance, divorce...), les dispositifs de défiscalisation et surtout la déclaration des autres revenus qui ne sont pas liés à un emploi. 

Qui sera chargé du prélèvement ? Cette tâche sera confiée aux employeurs qui, selon le ministre de l'Economie Michel Sapin, n'auront qu'à appliquer un taux défini par Bercy toujours lié aux tranches. Mais attention cela reste une estimation qui sera toujours sujette à régularisation. La réforme devrait prendre du temps notamment dans les TPE et les PME où les experts-comptables sont moins nombreux.

Vers une année fiscale «blanche» ? Alors que la campagne de l'impôts sur le revenu 2016 a débuté ce mardi, des questions se posent sur 2017 et 2018. Les contribuables verseront au fisc en 2017 leurs impôts sur les revenus 2016. En 2018, ils s'acquitteront directement sur leur feuille de paie mensuelle de l'impôt sur le revenu de janvier. Les revenus 2017 ne seront pas taxés. Mais la vente d'actions, d'entreprise et autres sources de revenus ne passeront pas inaperçues puisqu'elles devront être déclarées comme c'est déjà le cas aujourd'hui.

Quid de ma vie privée ? La crainte est forte que l'employeur accède à des données personnelles de son employé comme sa situation familiale ou les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bsdm il y a 8 mois

    Impossible matériellement de mélanger un prélèvement individuel avec un irpp calculé par foyer fiscal

  • mim69005 il y a 8 mois

    Le report à 2018 devrait signer la mort de cette ineptie démagogique issue d'une promesse de F.H. !!! Une de plus qu'il ne réussira pas : notre système d'imposition est tellement complexe qu'il aurait d'abord fallu tout remettre à plat avant d'envisager une telle mesure ! Il serait bien plus facile et plus avantageux d'obliger tous les contribuables à payer leur IRPP par mensualités avec régul en fin d'année ! Fermez le ban !!

  • frk987 il y a 8 mois

    Pour fignar : le cadeau ce ne sera pas pour vous mais pour vos héritiers....pour des gens qui n'aiment pas les héritages, chapeau les socialos !!!!!

  • frk987 il y a 8 mois

    Elle n'aura jamais lieu cette grande réforme stupide qui ne supprime pas un seul fonctionnaire et qui fera perdre 70 Mds à l'Etat...encore une niaiserie socialiste.

  • M7166371 il y a 8 mois

    si seuls les salaires de 2017 se trouvaient non imposés et non les autres revenus taxables à l' IR, il y aurait à priori rupture d'égalité devant l'impôt , cette mesure serait donc susceptible d'être annulée devant le CC il me semble.

  • M8252219 il y a 8 mois

    Pour dégager des financements à l'investissement et à l'augmentation des salaires nets IL FAUT CRÉER LA TVA SOCIALE. Tous les français et d'autres bénéficient du système social à la française , certains même en profitent TOUS doivent participer à sont financement et le plus simple pour que tous y participent est la TVA. Ce sont actuellement les salariés et les entreprises qui sont essorées, rincées , étranglées .

  • fignar il y a 8 mois

    Quid de la vie privée ? Même si l'employeur n'a pas les détails de la situation du foyer ,le taux de prélèvement à appliquer le renseignera bien suffisamment sur les revenus de l'ensemble du foyer de ses salariés .

  • fignar il y a 8 mois

    L’état va donc faire cadeau d'une année d’impôt sur les salaires (année blanche ) .Cela parait incroyable ,trop beau pour etre vrai .Cela pose par contre un problème d'égalité pour les non- salariés qui n'auront pas un tel cadeau ....