Tout le gratin de la Catalogne était espionné

le
0
La police épluche le ficher des détectives privés de Metodo 3, qui avaient placé la région indépendantiste sur écoutes.

Un microphone dans un pot de fleurs pour enregistrer une amante éconduite ; des responsables politiques qui épient leurs adversaires... et leurs camarades de parti ; une agence de détectives privés qui se vend au plus offrant, quitte à surveiller ses propres clients ; et 20 000 fiches qui dissèquent l'élite politique, économique et sportive... À en croire les révélations de la presse, la Catalogne est devenue un véritable nid d'espions.

À l'origine de ces informations, une possible affaire d'évasion fiscale. Jordi Pujol Ferrusola, le fils de Jordi Pujol i Soley, celui qui présida la Catalogne pendant vingt-trois ans, est accusé par une ex-compagne d'avoir transporté en Andorre un sac à dos rempli de billets de 500 euros.

Ces révélations sont explosives dans l'actuel contexte politique espagnol. Le parti fondé par Jordi Puj...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant