Tout espoir n'est pas perdu pour Florence Cassez

le
0
Quatre juges sur cinq ont reconnu une violation des droits de la Française. Un nouveau procès pourrait se tenir.

Depuis deux semaines, juristes et journalistes faisaient le tour des issues possibles au vote mercredi de la Cour suprême du Mexique: la libération de Florence Cassez, une confirmation de la sentence, un renvoi en session plénière, ou en première instance. Finalement, c'est une solution que personne n'envisageait qui a été retenue: le projet de libération a été rejeté, mais une autre juge de la première chambre de la Cour suprême sera chargée de rédiger une nouvelle proposition: il s'agit d'Olga Sanchez, qui mercredi a été l'un des deux juges à voter en faveur d'une sortie immédiate de prison. Deux autres ont voté contre et le dernier a réclamé que le dossier soit renvoyé en première instance.

Dans leur long argumentaire, trois des cinq juges se sont prononcés en faveur de l'amparo, c'est-à-dire l'annulation de la peine. Ce qui n'implique pas une libération, mais une révision du cas et le prononcé d'une nouvelle sentence. De plus, «quatre juges sur cinq ont

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant