Tout comprendre à l'interdiction des véhicules polluants à Paris

le
0
Circulation à Paris en 2015.
Circulation à Paris en 2015.

A partir du 1er juillet, les véhicules utilitaires et particuliers les plus polluants seront interdits de circulation en semaine dans la capitale.

Vendredi 1er juillet, le plan antipollution de la Ville de Paris – il est destiné à faire de la capitale une zone à basses émissions ou « zone de circulation restreinte » afin d’améliorer la qualité de l’air – entre dans une seconde phase.

Après les cars, les bus et les poids lourds les plus anciens qui sont bannis de la capitale depuis un an, c’est au tour des véhicules utilitaires et particuliers les plus polluants d’être interdits de circulation en semaine.

Quels sont les véhicules concernés ? A partir du 1er juillet, les camionnettes et véhicules individuels – essence comme diesel – mis en circulation avant le 1er janvier 1997 ainsi que les deux-roues motorisés antérieurs au 1er juin 1999 ne pourront pas roulés à Paris durant la semaine de 8 heures à 20 heures. La municipalité avait déjà écarté, depuis le 1er juillet 2015, les bus, cars et poids lourds d’avant le 1er octobre 2001.

Le plan antipollution va s’étaler sur plusieurs années. A compter du 1er juillet 2017, ces interdictions de circulation s’étendront aux poids lourds Euro 3 (immatriculés avant octobre 2006) et aux véhicules particuliers et utilitaires diesel Euro 2 (d’avant janvier 2001). De 2018 à 2020, d’autres catégories seront encore visées. L’objectif de la maire de Paris, Anne Hidalgo, est d’« éradiquer » d’ici à 2020 les diesels, tout comme les véhicules essence polluants.

Quels seront les contrôles ? A partir du 1er janvier 2017, les vignettes, témoignant du niveau de pollution des véhicules se...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant