Tout ce qui fait monter le prix des matières premières

le
0
(lerevenu.com) - De passage à Paris, Stephan Wrobel, président-directeur général de Diapason Commodities Management, a rappelé, lors d'une conférence de presse, les principales tendances de long terme qui favorisent les matières premières. Ces placements sont négociés à l'aide de contrats à terme et autres produits dérivés (options, certificats, etc.) par des investisseurs institutionnels. Les particuliers y ont aussi accès, par le biais d'ETF (Exchange traded funds), ces fonds indiciels cotés communément appelés trackers en France, et autres certificats de gré à gré.  L'intermédiaire suisse estime que cette classe d'actifs doit encore faire nécessairement partie de la diversification des portefeuilles.

Première tendance de fond qui n'est pas près de s'inverser, selon Stéphane Wrobel, le déséquilibre durable entre l'offre et la demande de matières premières : consommation croissante, en Asie, notamment, contraintes d'approvisionnement, bas niveau des stocks, coûts de production croissants (manque d'ingénieurs, gisements plus difficiles d'accès, etc.), déficit d'investissements de capacité.

Les catastrophes naturelles constituent une autre grande tendance de fond que l'évolution assez imprévisible du climat accentue : de la sécheresse qui a affecté la récolte de céréales en Russie, en Australie et aux Etats-Unis, aux tremblements de terre, tel celui du Japon qui a bouleversé l'approvisionnement en énergie électrique du pays et de ceux qui veulent moindre dépendre du nucléaire. 

Stephan Wrobel énumère aussi plusieurs facteurs d'instabilité monétaire susceptibles de pousser les investisseurs à protéger la valeur de leurs actifs financiers par l'achat de matières premières. Le gérant suisse cite, bien entendu, la poursuite de politiques de taux d'intérêt faibles grâce à l'expansion des masses monétaires. Par la persistance de taux d'intérêt réels négatifs, c'est-à-dire des rendements inférieurs à l'inflation, les autorités monétaires américaines et européennes cherchent à sortir les économies de la déflation. Cela risque, selon le gérant suisse, de relancer l'inflation et avant cela de déprécier de grandes devises, donc les actifs financiers dans lesquelles ils sont libellés. 

Le dirigeant de Diapason Commodities Management identifie, enfin, une grande tendance de fond capable elle aussi de soutenir pour un bon moment les prix des matières premières, l'instabilité géopolitique. Elle se manifeste par des événements comme les divers printemps arabes, une croissance des dépenses militaires, une course aux ressources naturelles, l'entrée de nouveaux pays dans l'économie de marché et l'avènement d'un monde multipolaire dans lequel l'Asie et l'Amérique du Sud jouent un rôle croissant. 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant