Tout bonus pour Pau

le , mis à jour à 21:30
0
Tout bonus pour Pau
Tout bonus pour Pau

La Section Paloise a remporté un match très important en vue du maintien contre Oyonnax (25-6). Face à un concurrent direct, Pau a empoché le bonus offensif face à des Oyomens trop limités. L'USO a un pied en Pro D2.

L’un a fait un grand pas vers le maintien en Top 14 tandis que l’autre a déjà une jambe en Pro D2. Ce match entre Pau et Oyonnax ressemblait à une demi-finale afin de se maintenir en Top 14. Et ce sont les Oyomen qui ont ouvert le score sur une pénalité de Nicky Robinson. Dans la foulée, Samuel Marques lui a répondu suite à une faute en mêlée. Le début de match s’est révélé plutôt équilibré et les deux buteurs ont chacun rajouté une pénalité, sanctionnant les fautes des deux camps. Les Palois ont inscrit leur premier essai de la rencontre grâce à Julien Fumat, qui est allé aplatir en coin. L’ailier a récompensé le travail de toute son équipe grâce à un bon service de l’éternel Sireli Bobo (11-6, 26eme). Solide en défense, Pau va marquer un deuxième essai juste avant la pause par l’intermédiaire de son demi de mêlée Samuel Marques. Très en vue, le numéro neuf a profité d’un oubli de la défense d’Oyonnax pour aplatir entre les perches et permettre à la Section Paloise de réaliser le break avant la mi-temps (18-6).

Oyonnax sans solutions

Au retour des vestiaires, les deux équipes ont continué d’envoyer du jeu. Oyonnax va même se retrouver en position d’inscrire son premier essai grâce à une percée de Sobela. Mais l’USO est tombée sur une très bonne défense paloise. Les joueurs de Johann Authier n’ont rien lâché au cours de ce match mais n’ont pas su trouver les solutions face au mur béarnais. Malgré le carton jaune d’Euan Murray (68eme) pour un plaquage à retardement, Pau a conservé son avantage au tableau d’affichage. De retour à quinze contre quinze, les Palois ont crucifié les joueurs d’Oyonnax en toute fin de match. L’arbitre, monsieur Descottes, a accordé un essai de pénalité à la Section Paloise après deux mêlées enfoncées. Pau enchaîne une deuxième victoire consécutive et empoche son premier bonus offensif au goût de maintien. Les Palois, 11eme au classement, comptent 19 points d’avance sur leur adversaire du soir. L’USO a presque fait une croix sur ses espoirs de rester en Top 14 la saison prochaine. Les Oyomen sont 13eme et ont treize points de retard sur le Stade Français, premier non relégable mais avec un match en moins.   Jordi Demory
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant