Tous les voyants sont au vert pour Nancy

le
0
Tous les voyants sont au vert pour Nancy
Tous les voyants sont au vert pour Nancy

Vainqueur 3-1 de Clermont vendredi après avoir été menée, l'AS Nancy Lorraine a remporté un match-charnière qui lui permet de rêver plus que jamais à la Ligue 1.

Il y a des matchs-charnière dans une saison. Et ce Nancy-Clermont de vendredi soir en faisait assurément partie. Brillante en fin d’année 2015, l’ASNL était un peu plus poussive depuis le début 2016. Quatre points pris à l’arraché contre Laval (1-0) et à Brest (1-1), une défaite spectaculaire contre Nîmes (3-4), des blessés (Guidileye, Hadji, Ndy Assembe), un joueur transféré (Walter à Nice)... Et Clermont qui mène 1-0 après 51 minutes de jeu. Les 13 136 spectateurs de Marcel-Picot pouvaient alors se demander si la saison n’était pas en train de basculer du mauvais côté.

Coaching gagnant

C’était sans compter sur le coaching gagnant de Pablo Correa. Tout juste rentré d’Uruguay après le décès de son père, l’emblématique entraîneur nancéien a choisi de passer de son habituel 4-3-3 à un 4-2-3-1 plus offensif suite à l’ouverture du score clermontoise. En faisant rentrer notamment Loïc Puyo et Alexis Busin, décisifs sur deux des trois buts, et en faisant monter d’un cran le jeune Arnaud Lusamba (19 ans), titulaire pour la première fois depuis cinq mois, l’Uruguayen a su répondre à la tactique mise en place par Corinne Diacre. Et cela a payé. « Les changements sont justes mais on a su retrouver des espaces et Clermont a aussi payé les efforts qu’il avait faits jusque-là. Ils couraient partout. C’était le troisième en face tout de même. C’est une victoire construite et ce n’est pas la première fois que l’on gagne sur la fin » constatait le coach uruguayen après le match.

Du spectacle à Picot

Troisième équipe à domicile, deuxième à l’extérieur, deuxième attaque, deuxième défense, l’ASNL ne domine pas outrageusement ce championnat de Ligue 2 mais assure l’essentiel en remportant quasiment tous ses gros matchs depuis le début de saison. Brest (3-0), Ajaccio (3-0), Bourg-en-Bresse (3-1), Dijon (3-1), Le Havre (3-1) et désormais Clermont (3-1) : Nancy, autrefois raillé pour son jeu défensif, enquille les buts à Marcel-Picot. Cela tombe bien, vendredi prochain, c’est le voisin messin qui se présente sur le synthétique nancéien. L’occasion pour l’ASNL de faire un nouveau pas vers la montée. Trois ans après être descendu, le club au chardon (4eme et 5eme de L2 ces deux dernières saisons) devrait à nouveau piquer quelques adversaires de l’élite dès l’été prochain.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant