Tours : une militaire avoue un double infanticide

le
0
Mise en examen et écrouée, une femme de 32 ans a reconnu être la mère des nouveau-nés dont les cadavres ont été retrouvés la semaine dernière dans un casier de la base aérienne 705.

Une découverte macabre. Le 23 juillet dernier, des restes de bébés ont été retrouvés sur le site de la base aérienne militaire située dans la commune de Parçay-Meslay, près de Tours en Indre-et-Loire. Les deux corps, retrouvés dans une armoire, seraient les enfants d'une militaire de l'armée de l'air de 32 ans travaillant sur ce site. Mise en examen vendredi pour homicides volontaires sur mineurs de moins de quinze ans, la femme a été placée en détention provisoire. La militaire était en vacances lorsque les gendarmes l'ont contactée. Lors de sa garde à vue, elle «a tout de suite indiqué qu'effectivement elle avait eu deux nouveau-nés qu'elle avait tués, ce sont ses termes», a expliqué Philippe Varin, le procureur de la République de Tours. «Assez rapidement, il est apparu qu'une d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant