Tournoi des six nations : la France arrache la victoire sur le fil en Ecosse (19-17)

le
0
Tournoi des six nations : la France arrache la victoire sur le fil en Ecosse (19-17)
Tournoi des six nations : la France arrache la victoire sur le fil en Ecosse (19-17)

Une bronca de déception s'abat sur Murrayfield au coup de sifflet final. Une pénalité réussie par Jean-Marc Doussain à la dernière minute a finalement permis à la France de battre l'Ecosse (19-17) sur le fil. Les tricolores gardent toutes leurs chances de victoire finale dans le Tournoi des six nations mais il faudra produire un tout autre jeu le 15 mars au Stade de France face à l'Irlande (large vainqueur de l'Italie 46-7).

Les «Allez les Bleus, allez les Bleus» se sont peu à peu éteints dans la stade de Murrayfield. Au fur et à mesure des essais écossais, les encouragements des milliers de supporteurs tricolores qui avaient envahi Edimbourg samedi pour ce quatrième rendez-vous du Tournoi des Six Nations ont disparu. Un peu à l'image du jeu du XV de France... Philippe Saint-André qui espérait un sursaut des siens après la gifle reçue à Cardiff (27-6) il y a quinze jours a failli assister à un nouveau naufrage.

Tout avait pourtant bien démarré pour les Bleus. Après deux pénalités de Machenaud, la France mène rapidement 6-0 (11e). Mais un nouvel essai casquette encaissé allait lancer les Ecossais soudain encouragés par tout un stade peu ivre de bonheur. Après sa mésentente avec Jean-Marc Doussain à Cardiff, Brice Dulin percutait cette fois Yoann Huget à la réception d'une chandelle dans l'en-but. Hogg en profitait pour aplatir (12e). Rien ne fonctionnait alors plus. Les Bleus perdaient cinq touches. Jules Plisson rendait tous les ballons à l'adversaire sur ses coups de pied. Les Ecossais plus vifs réalisaient une combinaison parfaite pour inscrire un nouvel essai par Seymour (14-9, 22e).

Le «Flower of Scotland» (le superbe hymne écossais) résonne alors dans Murrayfield. Et puis alors qu'ils viennent de récupérer un ballon à cinq mètres de l'en-but français, les Ecossais sont punis pour un excès de gourmandise. Weir tente une passe sautée que Yoann Huget intercepte dans ses 22 mètres pour un contre de 80 ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant