Tournoi des six nations : l'Angleterre s'offre une victoire au pays de Galles

le
0

Ils ont pris date. Sept mois avant de recevoir le pays de Galles à Twickenham (26 septembre) lors de la 2e journée de la Coupe du monde, les Anglais ont marqué leurs adversaires au fer rouge, en décrochant au Millennium leur premier succès depuis 2011 en l'emportant 21-16. 

Pourtant handicapée par l'absence sur blessure d'une douzaine de joueurs majeurs (Tuilagi, Farrell, Barritt, Morgans...), l'Angleterre a montré la profondeur de son réservoir, à l'image du centre Jonathan Joseph (23 ans, 6 sél) et de l'ailier Anthony Watson (20 ans, 4 sél). Auteurs chacun d'un essai, les deux joueurs de Bath ont illuminé par leur activité une rencontre pourtant bien mal entamée.

Les Gallois étaient pourtant bien partis. Après avoir scandé devant plus de 72 000 spectateurs bouillants leur hymne «Land of my fathers», ont d'entrée de jeu pris à la gorge leurs adversaires. Mais les hommes de Warren Gatland n'ont pas su préserver leur avantage, matérialisé par un 10-0 infligé dans les huit premières minutes. Une pénalité de l'arrière Leigh Halfpenny, puis un essai du demi de mêlée Rhys Webb, à la suite d'un excellent travail du N.8 Toby Faletau, ont fait souffler un vent de folie dans les travées du Millennium Stadium. Mais c'était sans compter sur les insoupçonnées ressources anglaises.

Les anglais basculent devant à l'heure de jeu

Supérieurs en conquête statique, les partenaires de Chris Robshaw ont capitalisé sur une bonne mêlée pour lancer leur jeu. L'arrière Mike Brown a exploité à la perfection un deux contre deux dans le fermé, avec un petit coup de pied rasant, récupéré par Watson qui n'avait plus qu'à aplatir. Les Gallois ont repris huit point d'écart à la pause grâce à une pénalité de Halfpenny, puis un drop de Dan Biggar (16-8), en montrant toutefois d'inquiétantes lacunes sur les phases arrêtées.

Ces carences ont été punies en seconde période par des Anglais plus précis et puissants devant. ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant