Tournée - XV de France : Guy Novès explique ses choix pour l'Australie

le
0
Tournée - XV de France : Guy Novès explique ses choix pour l'Australie
Tournée - XV de France : Guy Novès explique ses choix pour l'Australie

Pour affronter l’Australie, samedi soir au Stade de France (21h00), Guy Novès a décidé de faire confiance à Noa Nakaitaci à droite sur l’aile, Jean-Marc Doussain à l’ouverture ou encore Cyril Baille au poste de pilier gauche. Le sélectionneur français dit tout sur ces choix.

Noa Nakaitaci (à droite sur l’aile) Je ne sais pas s’ils (Nakaitaci et Virimi Vakatawa) ont quelque chose de plus, ce n’est pas nouveau, Noa a déjà joué pour l’équipe de France. Verimi, ce qu’il a de plus, vous avez dû le voir lors des derniers matchs. Noa, je ne le connais pas spécialement. Il nous a rejoints par le biais des blessures. Ce sont des joueurs de duel, qui ont des appuis et font des différences. On ne peut pas uniquement reposer l’équipe de France sur deux joueurs pour deux postes, on a besoin d’en découvrir d’autres. Pour les Samoa, je vous avais affirmé que Viri serait prêt, je ne m’étais pas trompé. Sébastien Vahaamahina (deuxième ligne, préféré à Julien Le Devedec) C’est aussi faire vivre le groupe de l’intérieur, on est très content de Julien, il fait de très bons matchs et on aurait pu le remettre. On veut aussi densifier le pack de manière spécifique et voir si on peut s’appuyer sur lui dans un avenir proche. On veut le voir dans le réel. Jean-Marc Doussain (ouverture, préféré à Camille Lopez) J’essaye de situer tous les joueurs sur un même pied d’égalité. Jean-Marc est avec nous depuis le début de l’aventure, il occupe son rôle avec volonté et perspicacité et Camille revient, comme Noa est revenu la semaine dernière. Il découvre un projet de jeu qui est assez personnel à l’équipe de France.

Novès : « S’il veut rester avec nous, Cyril va devoir être à la hauteur »

Cyril Baille (pilier gauche) Le malheur des uns fait le bonheur des autres, il nous a semblé cohérent en termes de choix. Il a fait une entrée sympa contre les Samoa, on va voir s’il va être capable de relever le défi quand c’est dur. Il va répondre à cette interrogation par son comportement. S’il veut rester avec nous, il va falloir qu’il soit à la hauteur. La dynamique de Cyril, sa volonté, sa jeunesse son insouciance vont servir notre projet. C’est un garçon en constante évolution, on ne sait pas de quoi il est capable face à ce qu’il se fait de mieux au monde. Peut-être qu’on aura une bonne surprise. Quatre Clermontois à l’arrière (Nakaitaci, Fofana, Lamerat et Spedding) Je suis admiratif du travail de Franck (Azema, l’entraîneur de Clermont), la durée au plus haut niveau de cette équipe est particulière. Sûrement que la présence de quatre Clermontois souligne sa valeur, ainsi que l’état d’esprit et le talent des joueurs. On serait très stupide de s’en passer dans la durée. Le rugby de Clermont me séduit et les joueurs de Clermont sont des joueurs de relais, qui contournent, qui portent le ballon et sont poussés vers un rugby qui se rapproche du haut niveau. Propos recueillis par C.R, à Marcoussis Le XV de départ de l'équipe de France face à l'Australie
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant