Tournée - XV de France : Guy Novès appelle cinq joueurs pour l'Australie

le
0
Tournée - XV de France : Guy Novès appelle cinq joueurs pour l'Australie
Tournée - XV de France : Guy Novès appelle cinq joueurs pour l'Australie

Xavier Chiocci, Damien Chouly, Kelian Galletier, Camille Lopez et Maxime Mermoz ont été appelés lundi pour préparer le match face à l'Australie.

Boudé par le XV de France depuis mars 2015 et un imbroglio autour d'une blessure, qui lui a notamment coûté un Mondial, Camille Lopez a eu le bonheur d'être rappelé sous le maillot bleu par son nouveau sélectionneur Guy Novès, ce lundi. Forcé de passer à l'action après l'hécatombe du week-end dernier, l'homme fort du rugby français a tranché, et opté pour l'ouvreur clermontois. C'est la première fois que Lopez évoluera sous les ordres du successeur de Philippe Saint-André, quelques jours seulement après la première convocation, par l'actuel staff, de son compère des lignes arrières, Noa Nakaitaci. L'ouvreur de l'ASM, préféré à Jules Plisson, aura la charge de remplacer François Trinh-Duc, victime d'une fracture de l'avant bras face aux Samoa. Quatre autres joueurs ont été appelés afin de pallier les nombreux forfaits. C'est le cas de Xavier Chiocci qui profite du forfait de Jefferson Poirot, touché à l'épaule. Kelian Galletier, de son côté, remplace Loann Goujon.

Kévin Gourdon conserve sa place

On notera, dans cette nouvelle liste établie par le sélectionneur, la présence de Maxime Mermoz, en dépit de la formidable performance enregistrée par la paire de centre Fofana-Lamérat contre les Manu Samoa. Le centre toulonnais profite d'une place laissée vacante du côté des arrières. Rassurant sur son état de santé, l'épatant  Kévin Gourdon est conservé en troisième ligne au sein de ce groupe de 32 joueurs qui réintègre Arthur Iturria. Rémi Bonfils et Damien Chouly, rétabli de sa blessure au quadriceps droit, sont également dans la liste. Bien qu'il soit apprécié du sélectionneur, Sébastien Bézy ne dispose pas de passe droit, pour cette fois-ci en tout cas. Son début de saison délicat l'oblige à attendre son tour. Dans l'esprit du sélectionneur, le jeune demi de mêlée a un temps de retard sur la concurrence incarnée par Maxime Machenaud et Baptiste Serin. Jean Marc Doussain étant la troisième option, capable d'évoluer à la mêlée comme à l'ouverture.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant