Tourisme : un groupe chinois lorgne sur le Club Med

le
0
Tourisme : un groupe chinois lorgne sur le Club Med
Tourisme : un groupe chinois lorgne sur le Club Med

Alors que le Club Med affiche, malgré la crise, un résultat en progression au 1er semestre 2012, le groupe est convoité par un conglomérat franco-chinois. Axa Private Equity et le chinois Fosun, qui est déjà le premier actionnaire avec 9,96% du capital, viennent d'annoncer, ce lundi, leur intention de déposer un projet d'offre amicale d'achat sur l'entreprise de tourisme fondée en 1954 par Gérard Blitz.

L'offre se fera au prix de 17 euros par action, ce qui représente «une prime de 28,4% par rapport au cours moyen du titre», précise un communiqué d'Axa Private Equity et de Forsun. De fait, le groupe est valorisé à 540,6 millions d'euros, contre 435,6 millions d'euros au cours actuel. Pour le moment, le Conseil d'Administration du Club Med ne s'est pas prononcé sur cette opportunité qui entrainerait la sortie du Club Med de sa cotation en bourse.

Dans l'hypothèse où cette opération aboutirait, même si le nouvel actionnariat resterait encore majoritairement français, la part de Forsun serait de fait considérablement renforcée. Dans un contexte difficile pour le tourisme notamment en Europe, l'apport de ces nouvelles liquidités pourrait permettre au Club Med d'accentuer son développement dans le haut de gamme et vers les pays émergents, notamment en Chine.

Après l'ouverture du village de Yabuli en 2010 et de Guilin au cours de l'été 2013, le Club Méditerranée projette d'ouvrir son premier village balnéaire dans le Sud de la Chine d'ici la fin de l'année. Déjà, la clientèle chinoise est la première dans les villages de Kani aux Maldives, de Phuket en Thaïlande ou encore de Bali en Indonésie. D'ici la fin 2015, la Chine va devenir le deuxiéme marché du Club Med.

Depuis ce matin, le titre à la Bourse de Paris s'envole de plus de 20%, à 16,96 euros.

Le communiqué d'AXA Private Equity et de Fosun sur l'offre d'OPA sur le Club Med:

Communiqué sur l'offre d'OPA sur...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant