Tourisme outre-mer: beaucoup de dépenses pour peu de résultats

le
0

La Cour des comptes préconise une approche plus professionnelle et coordonnée de l'aide au tourisme ainsi que la fin des défiscalisations Girardin.

«Les résultats ne sont pas à la hauteur des potentiels», souligne la Cour des comptes dans son rapport annuel lorsqu'elle se penche sur les performances touristiques de la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion ou la Polynésie française. Les magistrats de la rue Cambon estiment que la conjoncture économique a bon dos pour expliquer une fréquentation en berne, sachant que des îles telles que la République dominicaine, Cuba, Maurice ou Hawaï ont connu en dix ans des bonds remarquables du nombre de visiteurs accueillis.

Malgré des dépenses publiques annuelles dans ce secteur qui peuvent dépasser 17 millions d'euros en Martinique, ou qui ont augmenté de 65% entre 2006 et 2012 à la Réunion, la destination séduit peu hors de France. À l'exception de la Polynésie qui ne reçoit que 20 % de clientèle métropolitaine, le...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant