Tourisme en Ile-de-France : fréquentation stable en juillet et août

le
0
Tourisme en Ile-de-France : fréquentation stable en juillet et août
Tourisme en Ile-de-France : fréquentation stable en juillet et août

Malgré la météo peu ensoleillée des dernières semaines, la fréquentation touristique est restée stable cet été à Paris et en Ile-de-France. En revanche, un léger repli a été remarqué au premier semestre par rapport à 2013, selon le comité régional du tourisme Paris Île-de-France (CRT) et l'office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP).

L'activité touristique du mois de juillet dans la capitale et la région est qualifiée de «bonne» par 53% des 300 professionnels franciliens du tourisme interrogés chaque mois par le CRT. 39% l'estiment «moyenne», contre 8% qui la jugent «mauvaise» ou «très mauvaise», écrivent les deux organismes dans un communiqué commun. Au mois d'août, la fréquentation est plus mitigée: elle est jugée «moyenne» à 42%, «bonne» à 41% et «mauvaise» à 17%. Les résultats sont cependant supérieurs à ceux de l'an dernier, selon les données de MKG Hospitality qui portent sur les performances hôtelières à Paris : sur la première quinzaine d'août, le taux d'occupation des hôtels parisiens atteint 85% (+6,4 points), précisant que les samedi 9 et vendredi 15 août voient leur taux dépasser la barre des 90%.

La fréquentation internationale stable par rapport à 2013

La fréquentation internationale, avec 5,4 millions d'arrivées hôtelières dans le grand Paris (-0,9% par rapport à 2013) et 7,3 millions en Île-de-France (+0,1%), reste proche du niveau record de 2013 dans les deux zones.

A l'échelle de la région, les Britanniques sont les plus nombreux (987.000 arrivées hôtelières, -3,5% par rapport à 2013). Ils sont également les premiers visiteurs étrangers de Disneyland Paris, qui exerce un indéniable attrait sur cette clientèle. Les Américains, première clientèle étrangère du Grand Paris, enregistrent une progression de 3,8% des arrivées hôtelières (847.000) avec toutefois de plus courts séjours (2,7 nuits) qu'en 2013 (-4,1%).

Au premier semestre, la ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant