Tourisme : année noire pour Paris et l'Ile-de-France

le
1
Il y a eu un million de touristes en moins à Paris et en Ile-de-France, selon le comité régional du tourisme.
Il y a eu un million de touristes en moins à Paris et en Ile-de-France, selon le comité régional du tourisme.

Rien ne va plus pour le tourisme à Paris. Dans son bilan sur l'activité touristique sur le 1er semestre 2016 publié mardi, le comité régional du tourisme (CRT) de Paris Ile-de-France dresse un tableau très noir. La baisse de la fréquentation touristique sur la saison estivale 2016 est « sans précédent depuis 2010 ».

Au total, les hôteliers franciliens ont accueilli 6,4 % de touristes en moins qu'en 2015 sur la même période, soit « un million de touristes en moins par rapport au 1er semestre 2015 », indique le CRT. La clientèle internationale dégringole de 9,9 % par rapport au premier semestre 2015. 126 000 Japonais (- 46,2 %), 115 000 Italiens (- 27,7 %) et 100 000 Chinois (- 19,6 %) ont ainsi évité la capitale par rapport à l'an dernier, sans oublier les 3,5 % de touristes français en moins.

Effondrement des recettes

Côté recettes, c'est l'agonie. Les gains touristiques de l'Ile-de-France ont chuté de un milliard d'euros sur les huit premiers mois de l'année. Si la tendance reste similaire jusqu'à la fin de l'année, la baisse pourrait atteindre 1,5 milliard d'euros. Pour les professionnels du tourisme de la capitale et de la région, la perte de chiffre d'affaires est terrible : 750 millions d'euros, selon les calculs du CRT arrêtés fin juin.

Pour la présidente de région Valérie Pécresse, interviewée par Le Figaro

, « les attentats sont la première...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nono67 il y a 8 mois

    hidalgo , retraité de la fonction publique , inspecteur du travail , depuis 2011 ( pour avoir débuté sa carrière en 1984 soit ......27 ans de " travail " contre 42 dans le privé . Et elle cumule bien sur avec la mairie de paris ou jamais un parisien n'a voté pour elle .