Touraine promet d'agir contre le harcèlement dans les transports

le
0

PARIS, 16 avril (Reuters) - Le gouvernement agira très rapidement contre le harcèlement sexiste et les violences sexuelles dans les transports en commun, a annoncé jeudi la ministre des Droits de femmes, Marisol Touraine, après la remise d'un avis sur ce sujet. Selon ce texte du Haut conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes, "100% des utilisatrices des transports en commun ont été victimes au moins une fois dans leur vie de harcèlement sexiste ou agressions sexuelles", les jeunes filles étant particulièrement concernées. "Dans les transports en commun, deux tiers des victimes d'injures et insultes sont des femmes, tout comme l'écrasante majorité des victimes de violences sexuelles", poursuit le Haut conseil, en recommandant la mise en oeuvre d'un plan impliquant les pouvoirs publics et les opérateurs des transports en commun. "Le gouvernement prendra des mesures fortes d'ici quelques semaines parce qu'il n'est pas tolérable de ne pas pouvoir prendre un transport en commun sans être importunée", a annoncé Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, sur iTELE. "Il est insupportable, inacceptable pour les femmes qui prennent le métro, le bus, un transport en commun, d'être exposées comme cela à des sifflements mais aussi à des injures, à des observations, voire davantage, à du harcèlement et à des gestes déplacés", a-t-elle ajouté. Pour l'avis du Haut conseil : http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/hcefh_avis_harcelement_transports-20150410.pdf (Jean-Baptiste Vey, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant