Tour Saint-Gobain: Vinci choisit un sous-traitant turc

le
8
Vinci évince les entreprises françaises, préférant un sous-traitant turc à bas prix pour la réalisation des façades vitrées de la tour Saint-Gobain à La Défense ( AFP/Archives / THOMAS SAMSON )
Vinci évince les entreprises françaises, préférant un sous-traitant turc à bas prix pour la réalisation des façades vitrées de la tour Saint-Gobain à La Défense ( AFP/Archives / THOMAS SAMSON )

Les entreprises françaises de menuiserie en aluminium s'indignent d'avoir été "évincées", disent-elles, de la réalisation des façades vitrées de la tour Saint-Gobain à La Défense, par le groupe Vinci, qui leur a préféré un sous-traitant turc aux prix "anormalement bas".

"Les façadiers français évincés de la tour Saint-Gobain crient leur colère", affirme dans un communiqué mardi l'organisation professionnelle SNFA, qui représente quelque 185 entreprises qui conçoivent, fabriquent et installent des menuiseries aluminium (vérandas, fenêtres, façades).

Le groupe Vinci, en charge de la construction de cette tour de 39 étages en cours de construction dans le quartier d'affaires de La Défense, "a récemment choisi l'entreprise turque Metal Yapi" pour réaliser les façades vitrées de l'ouvrage, rapporte le SNFA.

"Les raisons de ce choix: à nouveau des prix anormalement bas !", dit l'organisation, dénonçant "un nouveau coup dur pour les entreprises françaises, une fois de plus privées d'un important marché".

Aujourd'hui Metal Yapi "ne dispose en France que d'un établissement de moins de 5 personnes qui n'est même pas affilié à la convention collective du bâtiment", affirme l'organisation.

Ainsi, selon le SNFA, "la totalité des composants des façades ainsi que la main d'oeuvre de fabrication et d'installation seront donc intégralement de provenance +hors Europe+".

"Pour nous, il est impossible de travailler, en respectant toutes les règles, dans les conditions financières imposées par les entreprises générales", de grands groupes de BTP et leurs filiales, a déclaré à l'AFP Jean-Luc Marchand, délégué général du SNFA.

"Nos façadiers vont mourir", avertit-il.

Quelque 25.000 m2 de façades vitrées doivent être réalisées sur le chantier de cette tour, conçue par le cabinet d'architecte français Valode et Pistre, dont la livraison est prévue pour le troisième trimestre 2019.

Metal Yapi, "sous-traitant de Bouygues pour les façades de l'immeuble Le Monde, a déjà défrayé la chronique en 2004", dit le SNFA.

Ce chantier avait donné lieu à "des conditions déplorables de travail et d'hébergement de ses salariés, qui ont fait polémique" dit l'organisation, qui y voit la conséquence d'"invraisemblables écarts de prix avec les entreprises françaises".

Pour le SNFA, ces cas de sous-traitance étrangère aux conséquences "désastreuses" sont "loin d'être isolés et deviennent même une pratique courante".

Ainsi la façade de la tour Carpe diem, confiée à la société chinoise Yuanda et elle aussi située à La Défense, a-t-elle souffert de "fuites importantes" qui ont nécessité un colmatage pendant plusieurs mois, rapporte M. Marchand.

Quant à la façade de la tour D2, elle a été confiée au sous-traitant Kyotec qui lui-même, "sous-traitait toute sa fabrication en Turquie" et a déposé le bilan avant la fin du chantier.

Pour le SNFA, les entreprises françaises sont "en mesure d'offrir des prestations de nettement meilleure qualité (...) à condition de recevoir une juste rémunération".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mfouche2 il y a une semaine

    Il faut savoir que le donneur d'ordre a parfaitement connaissance de la liste des soustraitants et qu'il peuten refuser certains . Cherchez les donneurs d'ordres !

  • jmlhomme il y a une semaine

    Quand Vinci prend les contrats en France, il suffit d'aller chercher des Turcs et il n'y a plus aucun contrat chez Vinci. C'est aux Maires de faire la Pression. Celui qui travaille avec la Manne Publique doit bien sur travailler avec des sociétés francaises. Il est plus facile de conmprendre qu'un particulier fasse appel à des sociétés turques (elles exploitent toutes tout de suite les immigrés Syriens), car c'est son argent... Pour les mairies et ses opérateurs, c'est le votre

  • M7097610 il y a une semaine

    je comprends pourquoi les assurances garanties décennales sont de plus en plus chères... C'est au niveau des sociétés d'assurance que cela doit se passer. Elles doivent refuser de garantir des entreprises qui ont 5 salariés pour de réaliser de tels ouvrages

  • pascalcs il y a une semaine

    Bonjour les bienfaits de la mondialisation débridée.

  • M3039634 il y a une semaine

    Le Gouvernement édicte des règles applicables aux seules Entreprises françaises, leur impose des charges sociales, et finalement organise la désindustrialisation et le chômage dans notre Pays !

  • MIKE3000 il y a une semaine

    Le pas cher coute cher!

  • YTRAM il y a une semaine

    Preuve par trois que la mondialisation profite uniquement aux grands groupes . Autre exemple la maison de coûte Yves Saint Larent vient d'avertir ses façonniers français que dorénavant tout sera fabriqué en Italie .. Superbe

  • s.thual il y a une semaine

    Si les façadiers sont irréprochables, techniquement et commercialement .qu,ils achètent ailleurs que chez st gobain France. Mais on veut tous le pour et son contraire.