Tour Eiffel: des comptes semestriels solides.

le
0

(CercleFinance.com) - Publiés ce vendredi après la clôture, les résultats du premier semestre de Société de la Tour Eiffel (STE) ont notamment révélé un bénéfice net de 5,7 millions d'euros, à comparer avec 7 millions à fin juin 2015.

L'ANR EPRA triple net est pour sa part ressorti à 57,4 euros par action, soit une diminution de 70 cents en glissement annuel.

Les loyers ont a contrario augmenté de 2,8 millions d'euros à 28,9 millions, pour un chiffre d'affaires consolidé (c'est-à-dire intégrant les produits locatifs sur les immeubles) de 36,6 millions d'euros, contre 32,3 millions à l'issue de la première moitié de l'exercice clos.

'L'augmentation des loyers résulte principalement des acquisitions 2015 et 2016 (5 actifs à Guyancourt, Vélizy et Puteaux)', a expliqué le groupe, dont le cash flow courant a en outre crû de 7,2 millions d'euros sur un an à 20,8 millions, tandis que la valeur du patrimoine en juste valeur s'est élevée à 977,4 millions d'euros, contre 915,3 millions au 30 juin 2015.

'Les résultats du premier semestre 2016 sont le prolongement annoncé de tous les chantiers structurants menés en 2015. La foncière renforce ses fondamentaux et déroule son plan stratégique ambitieux visant à porter la taille de son patrimoine à 1,5 milliard d'euros d'ici 2 à 3 ans. Nous allons maintenir notre rythme d'acquisitions selon des critères d'investissement stricts et nous sommes désormais prêts à réaliser nos développements sur le pôle de Saclay (Massy et Orsay), l'un des pôles majeurs du Grand Paris. En région, notre attention est constante pour la valorisation de nos parcs et les signatures récentes de BEFA (Baux en l'Etat Futur d'Achèvement) en sont les meilleurs exemples. D'autres projets verront le jour dans les prochains mois', a indiqué Philippe Lemoine, directeur général de STE.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant